Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Georges Auregan

est né le 13 septembre 1923 à Morlaix (Finistère)

Fils de Arthur AUREGAN, ancien marin de 14/18 et de Joséphine JAOUDOUR, Georges entre à l'école des Mousses en 1940. Il contracte au cours d'une garde à Toulon, une pleuro-congestion en 1942. Soigné quelques mois à l'hôpital Sainte Anne il est de retour dans sa famille en 1943. Malgré une tuberculose épuisante, il ravitaille son père et son frère Pierre au maquis de Saint Laurent proche de Morlaix lorsqu'il est arrêté par les Allemands. Sauvagement maltraité, relaché très mal en point, il ne se relèvera jamais et décède le 31 mars 1946. Son frère Arthur, est mort en 1940, sur le Bison en Norvège. Avant de mourir il avait souhaité revoir son frère Pierre, qui s'était engagé à 16 ans, en 1944, dans la Légion Etrangère. Il combattra d'ailleurs en Italie avec la 13e D.B.L.E. Son souhait ne pourra être exaucé, Pierre ne sera libéré que bien plus tard.

Il était Matelot électricien.
Son unité : Résistance
Il est décédé le 31 mars 1946.
Son corps repose au cimetière de Morlaix - Saint Charles
Son décès est inscrit à la commune de Morlaix
Document portant la mention MPLF : Morlaix - 31 mars 1946

Résistance

En 1940, La France ne peut faire face à l’envahissement de son territoire par l’armée allemande : le gouvernement français capitule et signe l’armistice du 22 juin 1940. Mais, quelques jours avant, le 18 juin, à la

Résistance
6881
Auregan
Morlaix
Finistère
CD
NULL
Il a été décoré : Aucune médaille
Morlaix - 31 mars 1946
C 12x17