Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Antoine Charles Ancarola

est né le 02 novembre 1920 à Lyon 2e arrondissement (Rhône)

 

Fils de Pascal Roch et de Gabrielle Eugénie Gérome, Antoine voit le jour le 2 novembre 1920 à Lyon.

Le 11 décembre 1939, il s’engage dans la Marine Nationale pour une durée de 3 ans et rejoint le 2e dépôt à Brest.

En début de février 1940, il part suivre la formation des élèves canonniers à bord du cuirassé « Courbet »

C’est en septembre 1940 qu’il rallie les Forces Navales Françaises Libres, en Grande Bretagne. Du 7 janvier au 17 février 1941 il effectue  un stage à l'école britannique des torpilleurs à Portsmouth sur le HMS "Excellent" à l’issu duquel il embarque sur le sous-marin "Surcouf".

Antoine  disparaît  en mer le 18 février 1942 lors de la perte du sous-marin "Surcouf".

L'association recherche la famille ou toute personne susceptible de fournir des informations (lettres, photos...) concernant ce marin.

Il était Matelot de 2e classe canonnier.
Son unité : Surcouf
  • Médaille de la Résistance
  • Citation à l'Ordre de la Division
Il est décédé le 18 février 1942.
Porté disparu
Son corps repose au cimetière de Cherbourg
Document portant la mention MPLF : acte de décès

Surcouf

63

Le croiseur sous-marin Surcouf, 4218 tonnes en plongée, fleuron de la flotte sous-marine française du moment, construit par l'arsenal maritime de Cherbourg, est mis en service le 16 avril 1934.

En 1940, pour éviter d'être capturé par les Allemands, il quitte Brest et rallie Plymouth en Angleterre, où il va être saisi par les Britanniques, à l'instar d'autres bâtiments français stationnés dans les ports anglais. Cette prise occ...

Surcouf
7474
Ancarola
Lyon 2e arrondissement
Rhône
Aucune
175606,175607
Il a été décoré : Médaille de la Résistance,Citation à l'Ordre de la Division
396/1946