Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Victor Louis Arzel

est né le 27 avril 1914 à Porspoder (Finistère (29))

Victor naît le 27 avril 1914 au domicile familial de Traon Vilin en Porspoder. Il est le fils de Prigent, goémonier, et de Marie Françoise Vénec, ménagère.

Victor est incorporé à l’école des mousses sur le navire-école "Armorique" le 5 octobre 1929 (matricule : 2880 B 29).

Après quatorze mois de formation initiale, militaire et maritime, il reçoit sa première affectation sur le mouilleur de mines "Pollux".

Le 1er mai 1931, il est nommé à la distinction de 2e classe dans le grade de matelot, obtient le brevet de spécialité de manœuvrier et est affecté sur le contre-torpilleur "Lynx" à bord duquel il est promu au grade de quartier-maître en janvier 1932.

Après un court passage à la flottille de la 2e région, il rallie le centre des sous-marins de Brest le 1er avril 1932.

Il retourne aux forces de surface et est muté en mars 1933 sur le torpilleur "Intrépide" à Toulon où il y demeure jusqu’au 1er janvier 1938, date de sa promotion au grade de second maître.

Le 29 septembre 1936, Victor épouse Anne Clochon à Porspoder.

Nouvellement admis dans le corps des officiers mariniers, il est désigné sur l’aviso "les Eparges", aménagé pour le centre d’études de Toulon puis incorporé en juillet 1940 à la défense littorale de Toulon, sur le bâtiment auxiliaire "Meulière" de la flottille de patrouille en octobre de la même année.

En mars 1941, Victor rallie l’unité marine de Saigon en Indochine et embarque sur la chaloupe-canonnière "Mytho" puis sur l'arraisonneur-dragueur "Béryl".

Le 26 novembre 1943, l'arraisonneur-dragueur "Béryl" sombre devant Thuy-Hoa, au nord du cap Varella, victime probablement d’une mine ou torpillé par le sous-marin américain "U.S. Bowfin".

L’association recherche la famille ou toute personne susceptible de fournir des informations (lettres, photos, témoignages …) concernant ce marin.

Il était Second-maître manoeuvrier.
Son unité : Béryl
Il est décédé le 28 novembre 1943.
Porté disparu
Son décès est inscrit à la commune de Porspoder
Document portant la mention MPLF : Acte de décès (transcription)

Béryl

Cet arraisonneur-dragueur a fait partie des nombreux bâtiments, essentiellement des chalutiers ou cargos, réquisitionnés par la Marine nationale, le gouvernement de Vichy et les Forces Navales Françaises Libres. Ces bâtiments, ayant des missions de patrouilleurs et de dragueurs des mines, même s'ils furent utilisés parfois à d'autres fins (escorteurs, bâtiments espions, ...), ont ainsi porté le symbole de coque AD, signifiant Arraisonneur/Drag...

Béryl
7998
Arzel
Porspoder
Finistère (29)
Aucune
NULL
Il a été décoré : Aucune médaille
1946/11