Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Jacques Arvor

est né le 21 avril 1882 à Douarnenez (Finistère (29))

C'est à Douarnenez , grand port sardinier, que Jacques Arvor voit le jour, le 21 août 1882. Il est le fils de Jean Louis Marie Arvor, et de Jeanne Marie Le Moan son épouse.

La pêche est l'univers du jeune Douarneniste, et c'est tout naturellement qu'il embarque en 1900, à l'âge de 18 ans, comme matelot à Lorient sur le "Marie-Louise", le "Notre Dame de Lorette", et, enfin, le "Refuge des martyrs".
 

Deux ans plus tard, le 28 avril 1902, c'est un grand et beau jeune homme au profond regard bleu qui vient servir la France. C'est dans la Marine nationale qu'il accomplira ses obligations militaires. Devenu matelot de seconde classe, il acquerra le brevet de gabier.
Là, sa vocation s'affine : à l'issue de ces 3 ans, il est réadmis à plusieurs reprises pour des périodes de même durée.


Il n'en oublie pas pour autant son premier métier, pêcheur, et il lui arrive, pour de courtes périodes, d'aider le "Notre Dame de Rumengol" ou le "Refuge des martyrs" à réapprovisionner la France en poisson frais.

Le matelot est devenu quartier-maître, et embarque successivement sur le croiseur porte-torpilleur "Foudre", le croiseur "D'Entrecasteaux", le navire-école "Bretagne", et le "Magellan".
Quand il devient, le 30 mai 1913, membre de l'équipage du "Léon-Gambetta", il est second-maître, depuis janvier 1912.

Ce sera son dernier embarquement : le 27 avril 1915, il disparaît avec son navire près du Cap Santa Maria di Leuca. Jacques Arvor, au nom prédestiné, a ouvert les yeux sur l'Atlantique, mais c'est l'Adriatique qui sera son linceul.
Il n'avait que 32 ans.


L'association recherche la famille ou toute personne susceptible de fournir des informations (lettres, photos...) concernant ce marin.

Il était Second maître.
Son unité : Léon Gambetta
  • Médaille Militaire
  • Croix de Guerre 14-18
Il est décédé le 27 avril 1915.
Porté disparu
Son décès est inscrit à la commune de Brest (29)
Document portant la mention MPLF : Mémoire des hommes

Léon Gambetta

835452gambetta0

Le "Léon Gambetta", construit à l'arsenal de Brest (29), était un navire d’une longueur de 146,50m, une largeur de 21,40 m au maître-bau, un tirant d’eau de 8,20 m, il avait un déplacement de 12600 tonnes. La propulsion était assurée par 3 machines à vapeur regroupant 28 chaudières qui assuraient une puissance de 28500 cv.

Le "Léon Gambetta...

Léon Gambetta
9310
Arvor
Douarnenez
Finistère (29)
Aucune
NULL
Il a été décoré : Médaille Militaire,Croix de Guerre 14-18
acte de décès