Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Casamance - Cargo

137
17 février 1941

La marine marchande de la France Libre a été crée au début du mois de juillet 1940 par l'ordre n° 1 de l'amiral Muselier, après que cette question ait été étudiée au cours des réunions de Gaulle-Churchill au cours desquelles se mettaient au point l'action et le fonctionnement de la France Libre.
Le cargo Casamance (fleuve d’Afrique qui coule au Sénégal) a fait partie des bâtiments de la marine marchande F. N. F. L. C’était était un vapeur français de 5817 tonneaux appartenant à la compagnie des Chargeurs réunis, construit en 1921 aux chantiers de la Loire à Saint-Nazaire.
Le 23 juin 1940, en route vers Falmouth (Grande-Bretagne), il est dérouté par un avion britannique qui le survolait, afin de recueillir vingt-sept rescapés du vapeur Prunella torpillé par le sous-marin allemand U-28 ; ces rescapés seront débarqués le lendemain à Falmouth.
Il sera saisi par la marine anglaise à Southampton, le 3 juillet 1940.
Fin janvier 1941, rentrant d’Afrique, après avoir pris un chargement complet, il rentrait vers Glasgow via Freetown dans des conditions difficiles liées à une météo exécrable. Désemparé par la tempête, il faisait côte près de Redcar au sud de l’embouchure de la Tess, le 17 février 1941 à minuit trente. Une voie d’eau se déclare aussitôt dans le compartiment machine : le Casamance coule immédiatement, le pont demeurant à fleur d’eau. L’ordre d’abandonner le navire sera donné par le commandant Brias, le lendemain vers 10 heures.
L’embarcation, ayant à son bord le commandant Brias avec dix hommes, prise dans un rouleau, chavire. Sept hommes dont le commandant sont noyés.
Par décret du 7 mars 1941, Brias, capitaine au long cours, sera fait Compagnon de la Libération à titre posthume. Le 21 février 1946 les sept marins du Casamance disparus le 17 février 1941 sont cités à l’ordre de la division.

Cargo