Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Jean Louis Barvec

est né le 29 septembre 1909 à Landerneau (Finistère)

Fils de Ollivier Marie (journalier) et de Marie Anne Kermarec (cuisinière), Jean naît le 29 septembre 1909 au domicile familial situé 23 quai de Cornouaille à Landerneau.Il épouse Marie Joséphine Lannon le 16 juin 1931 à Saint Pierre Quilbignon (Brest) et est père de deux filles (Renée et Simone).Jean s'engage dans la Marine Nationale le 6 octobre 1925 (matricule : 212-26.2) et est incorporé à l'école des mécaniciens de Lorient. Il est ensuite affecté à la 5e escadrille de sous-marins (19 janvier 1927 au 1er juillet 1929), à l'école des mécaniciens et chauffeurs de Toulon (1er juillet 1929 au 1er janvier 1930), à la 5e escadrille de sous-marins (1er janvier au 1er juillet 1930), au 5e dépôt de Toulon (1er juillet au 1er août 1930), à la 7e escadrille de sous-marins (1er août 1930 au 1er mai 1931), au 5e dépôt (1er au 22 mai 1931), à la 4e escadrille de sous-marins (22 mai 1931 au 1er avril 1932), au centre des sous-marins de Brest (1er avril 1932 au 1er août 1933), au 2e dépôt de Brest (1er août au 23 décembre 1933), à la 3e escadrille de sous-marins (23 décembre 1933 au 1er octobre 1934), à la flottille des sous-marins de la 3e région (1er octobre 1934 au 1er octobre 1935), à la 3e escadrille de sous-marins (1er octobre 1935 au 1er février 1936), au 2e dépôt (1er février au 16 avril 1936), à la flottille des sous-marins de la 4e région (16 avril 1936).

Jean disparaît le 25 juin 1941 lors de la perte du sous-marin "Souffleur".La mer a rendu son corps  le 26 juin 1941 à Beyrouth au Liban, il a été inhumé temporairement dans le cimetière de cette ville puis rendu à la famille en 195(lettre du Ministère des anciens combattants et victimes de guerre en date du 28 juillet 1950). 

Texte de l'une des deux citations à l'ordre de la division : "Chef de quart aux moteurs diesel, chargé également des réparations, a assuré dans des conditions particulièrement pénibles la remise en état provisoire à la mer des axiomètres de barre de direction, dans la nuit du 14 juin 1941, donnant à son personnel le plus bel exemple de dévouement." (référence : ordre n° 38 Division Navale du Levant en date du 16 décembre 1941 qui modifie l'ordre n° 443 E.M.1 D.N.L. du 25 juin 1941)  

Il était Second Maître Mécanicien.
Son unité : Souffleur
  • Légion d'Honneur (chev.)
  • Médaille Militaire
  • Croix de Guerre 39-45 avec étoile (s)
Il est décédé le 25 juin 1941.
Son corps repose au cimetière de Brest - Saint Pierre
Son décès est inscrit à la commune de Brest Lambézellec
Document portant la mention MPLF : Certificat du Secrétariat d'Etat à la Marine

Souffleur

76

Sous-marin construit en 1926, il opère en Tunisie, aux Canaries puis au levant où il est coulé par le HMS Parthian le 25 juin 1941. Le Souffleur était en plein jour occupé à recharger ses batteries en surface devant Khaldé, selon son habitude. Le Parthian l'aperçut entre Beyrouth et Damour, il n'eut aucun mal à s'approcher, il tira 3 torpilles, 2 furent perdues à la côte, la 3e toucha le Souffleur à l'aplomb du kiosque, le sous-marin coula ent...

Souffleur
6421
Barvec
Landerneau
Finistère
GG
173313,173314
Il a été décoré : Légion d'Honneur (chev.),Médaille Militaire,Croix de Guerre 39-45 avec étoile (s)
Acte de décès du 16 mai 1942
A 21x27