Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Louis Marie Berrou

est né le 03 octobre 1890 à Le Guilvinec (Finistère)

Fils de Etienne et de Marie Louise Berre, Louis naît le 3 octobre 1890 au Guilvinec.

En 1941, il est veuf de Angèle Renée Corentine Nicolas et demeure rue de l'asile au Guilvinec.


Soupçonné d'appartenir à une organisation de passage en Angleterre, il est arrêté le 9 octobre 1941 par les feldgendarmes. Il est transféré à la prison d'Angers, puis au camp d'Hinzert, à la prison de Witlich près de Cologne, Wohlau, Breslau et enfin Sachenhausen, soumis au terrible décret "Nach und Nebel" (nuit et brouillard) par lequel les inculpés devaient être jugés en Allemagne et "considérés comme disparus aux yeux de leurs proches".


Il est "officiellement" mort au camp de Sachsenhausen Bei Oranienburg le 8 octobre 1944, selon le service international de recherches.
 

Nota : La ville d'Oranienburg-Sachsenhausen est située à 30 kilomètres au nord de Berlin (Allemagne). La décision d'y installer un camp est prise le 22 février 1933. D'une superficie de plus de six cents hectares, 18 sont occupés par le camp central. Théodore Eicke en fait le siège de "l'Inspection générale des camps" (IKL) et y installe le détachement "Brandenburg" de la S.S. Totenkopfverband II.

Il était Marin Pêcheur.
Il est décédé le 08 octobre 1944.
Son corps repose au cimetière de Sachsenhausen
Son décès est inscrit à la commune de Le guilvinec
Document portant la mention MPLF : Acte de décès (transcription)
6759
Berrou
Le Guilvinec
Finistère
CD
173829,173830
Il a été décoré : Aucune médaille
Le Guilvinec - 19 mars 1947
D 11x15