Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Jean Marie Balanant

est né le 05 décembre 1888 à La Forest Landerneau (Finistère (29))

Fils de François et de Marguerite Barvec, Jean s'est engagé dans la Marine Nationale le 15/09/1907. Après avoir été apprenti marin comme fusilier auxiliaire, il embarque à Brest le 01/12/1908 sur le croiseur cuirassé "Léon Gambetta" qui dépend de l'escadre du Nord. Nommé matelot de 3e classe et ayant payé au commissaire trésorier toutes les dettes contractées lors des crédits accordés pour l'achat de son habillement réglementaire et pour les acomptes reçus depuis son engagement, il embarque à Toulon le 19/10/1909 sur le cuirassé "Gaulois". Admis à suivre les cours des apprentis fusiliers ouvrant le 01/06/1910 à Lorient, il quitte le "Gaulois" le 31/05/1910. Breveté fusilier, promu matelot de deuxième classe, et après un cours séjour au dépôt, il est affecté à Cherbourg sur l'aviso torpilleur"La Hire" le 01/12/1910.

Delégué du 01/04/1911 au 07/10/1911 à Châteaurenault. Destiné au 2e régiment d'infanterie coloniale, il revient à Cherbourg puis est dirigé sur Lorient où il signe le 05/06/1912 par devant le sous-intendant des troupes coloniales un réengagement de 5 ans à compter du 16/09/1912. Il sera incorporé le 05/06/1912 comme soldat de 2e classe venant des équipages de la flotte. Il passe au 11e régiment d'infanterie le 30/11/1912 pour partir en Cochinchine puis au Tonkin où il fit campagne jusqu'au 23/12/1914.

Dès le 24 décembre, son régiment (le 6e colonial), où il passa soldat de 1re classe, monta sur le front. En pleine guerre contre l'Allemagne, le 24/01/1915, il passa au 43e régiment colonial qui stationnait en Somme.

Le 02/06/1915, il fut grièvement blessé. Transporté à l'hôpital de Villers-Bretonneux, il y mourut le 11/06/1915. 

 

Nota : Jean Marie a été déclaré le 06/12/1888 à la mairie de la Forest Landerneau sous le nom de Balanat, sur réquisition de son grand-père maternel Thomas Barvec dit "Balanec" à cause de sa profession de coupeur de genêts (en breton, le genêt se dit "balan").

Jean Marie a donc été engagé dans la Marine et est "mort pour la France" sous le nom de Balanat. Mort célibataire, il n'avait jamais eu l'occasion de faire rectifier l'orthographe de son nom.

Il était Soldat de 1re classe.
Son unité : 43e régiment d'infanterie coloniale
Il est décédé le 11 juin 1915.
Son corps repose au cimetière de Brest - Saint Pierre Quilbignon
Son décès est inscrit à la commune de Brest
Document portant la mention MPLF : acte de décès

43e régiment d'infanterie coloniale

Le 43e Régiment d'Infanterie Coloniale est un régiment de réserve qui a été créé à Paris à la déclaration de guerre en août 1914 et a été affecté au 20e Corps d'armée positionné sur le Grand Couronné à Nancy.

Incorporé dans la 2e DIC avec le 22e, le 24e RIc et le 1er régiment d'artillerie coloniale, le 43e RIC a participé en 1914 à la bataille des Frontières et de la Meuse, puis à la première bataille de la Marne et à la bataille de Vir...

43e régiment d'infanterie coloniale
7244
Balanant
La Forest Landerneau
Finistère (29)
Aucune
NULL
Il a été décoré : Aucune médaille
200/1916 (transcription)