Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Georges Louis Barbier

est né le 01 mai 1921 à Paris 12e (Ville de Paris (75))

C’est à Paris, au 19 bis rue Chaligny, que Clémentine Berthel donne naissance à un garçon, quoique né le 1 mai 1921, Georges ne sera reconnu que le 8 mai 1922, à la mairie du 11e arrondissement de Paris, par Louis Barbier.

 

le 16 octobre 1939, il s'engage, pour une durée de 5 ans, dans la Marine Nationale et rejoint le 2e dépôt à Brest. De novembre 1939 à avril 1940, il suit une formation de canonnier à bord du cuirassé « Paris ». Son brevet en poche Georges embarque sur le cuirassé « Lorraine » et le 1 août 1940, alors que son bâtiment est au mains des anglais à Alexandrie en Egypte, il rallie les Forces Navales Françaises Libres.

 

Georges  disparaît  en mer le 18 février 1942 lors de la perte du sous-marin « Surcouf ».

 

L'association recherche la famille ou toute personne susceptible de fournir des informations (lettres, photos...) concernant ce marin.

Il était Matelot de 2e classe canonnier.
Son unité : Surcouf
  • Médaille de la Résistance
  • Citation à l'Ordre de la Division
Il est décédé le 18 février 1942.
Porté disparu
Son décès est inscrit à la commune de Cherbourg
Document portant la mention MPLF : acte de décès

Surcouf

63

Le croiseur sous-marin Surcouf, 4218 tonnes en plongée, fleuron de la flotte sous-marine française du moment, construit par l'arsenal maritime de Cherbourg, est mis en service le 16 avril 1934.

En 1940, pour éviter d'être capturé par les Allemands, il quitte Brest et rallie Plymouth en Angleterre, où il va être saisi par les Britanniques, à l'instar d'autres bâtiments français stationnés dans les ports anglais. Cette prise occ...

Surcouf
7475
Barbier
Paris 12e
Ville de Paris (75)
DD
175609,175610,175611
Il a été décoré : Médaille de la Résistance,Citation à l'Ordre de la Division
396/1946
E 10x13