Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Lucien Bernier

est né le 30 août 1914 à Rennes (Ille et Vilaine (35))

Fils de cheminot, Lucien Bernier est né le 30 août 1914 à Rennes (Ille-et-Vilaine).

Il s'engage dans la Marine en 1934. Il se marie le 18 octobre 1939 avec Raymonde, Augustine, Victoire Kerloch.

Quartier-maître de 2e classe mécanicien à la 4e Escadre de sous-marins de Brest, il gagne l’Angleterre et rallie la France libre dès juin 1940. Engagé dans les Forces navales françaises libres, il est affecté, dès sa création en juillet 1940, au 1er Bataillon de fusiliers marins (1er BFM). Il participe à l’opération de Dakar en septembre 1940, puis à la campagne de ralliement du Gabon en novembre et aux opérations de Syrie (juin 1941)

Fin 1941, il est engagé en Libye au sein de la Brigade française libre du général Koenig. Promu second maître en avril 1942, chef de pièce de DCA, il est l'un des meilleurs défenseurs du ciel de Bir-Hakeim du 27 mai au 11 juin 1942. Il combat également à El Alamein en octobre 1942 puis en Tunisie en 1943. En 1944 en Italie, il combat au sein de la 1re Division française libre, toujours avec son unité devenue le 1er Régiment de fusiliers marins (1er RFM),

Lucien Bernier se distingue comme chef de patrouille à la poursuite de l'ennemi dans la Vallée de Liri. Blessé à Pontecorvo le 20 mai 1944, il regroupe tous ses éléments en défense avant de se faire évacuer.

Après le débarquement de Provence, il assure, le 19 août 1944, au début de la campagne de France, une mission importante de déminage de la route, sous un violent feu antichar et d'armes automatiques à Pierrefeu, dans le Var. Cette action lui vaut de recevoir la Médaille Militaire.

Promu maître fusilier le 1er septembre 1944, il reçoit une nouvelle citation pour sa participation à l'investissement de la ville d'Autun une semaine plus tard. Toujours à l'avant, pendant les opérations devant Belfort, il est tué d'une balle en pleine poitrine le 2 octobre 1944, au débouché de la Forêt de Chérimont près de Champagney, lors de la campagne des Vosges.

Lucien Bernier est inhumé dans la Nécropole nationale de Rougemont dans le Doubs.

(extrait du site de l'ordre de la Libération).

L'association recherche la famille ou toute personne susceptible de fournir des informations (lettres, photos...) concernant ce marin.

Il était Maître fusilier.
Son unité : Fusiliers marins FNFL – 1940-1945
  • Compagnon de la Libération
  • Médaille Militaire
  • Croix de Guerre 39-45
Il est décédé le 02 octobre 1944.
Son corps repose au cimetière de Rougemont (Doubs)
Document portant la mention MPLF : Historique des FNFL

Fusiliers marins FNFL – 1940-1945

Ecusson

Le "1er Bataillon de fusiliers marins" (1er BFM) est créé le 17 juillet 1940 à bord du croiseur "Courbet" à Portsmouth. L'amiral Muselier en confie le commandement au capitaine de corvette Détroyat.

Après une période d'entraînement à Aldershot, le bataillon...

Fusiliers marins FNFL – 1940-1945
7873
Bernier
Rennes
Ille et Vilaine (35)
DD
NULL
Il a été décoré : Compagnon de la Libération,Croix de Guerre 39-45,Médaille Militaire
Extrait des registres d'état-civil de la ville de Rennes
E 10x13