Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Robert Adolphe Jean Eugène Barthal

est né le 18 juin 1880 à Figeac (Lot (46))

Robert Barthal naît le 18 juin 1880 dans la maison de son grand-père maternel à Figeac où il est déclaré par son père Emile Barthal, lieutenant d'artillerie domicilié à Toulouse avec son épouse Marie-Jeanne Borias.

Il entre dans la Marine nationale en 1898. Il est nommé aspirant le 5 octobre 1901 durant son affectation à Cherbourg. Le 14 août 1902, il épouse, à Toulon, Jeanne, Claire, Henriette, André.

Le 1er janvier 1903, il embarque sur le cuirassé "Iéna" qui fait partie de l'escadre de la Méditerranée. Promu enseigne de vaisseau le 5 octobre 1903, il est affecté au port de Cherbourg le 1er janvier 1904. Le 5 juin 1905, il est second sur le torpilleur de haute mer "Agile" de la 3e flotille de torpilleurs de la Méditerrannée. Le 1er janvier 1909, il embarque sur le cuirassé "Charles-Martel", à Toulon.

Du 1er janvier 1911 au 1er janvier 1912  il est affecté sur le cuirassé garde-côtes "Requin", annexe de l'école de canonnage. Promu lieutenant de vaisseau le 26 décembre 1911, il prend les fonctions de capitaine de compagnie de formation au 5e dépôt des équipages de la Flotte à Toulon le 5 juillet 1912.

Le 22 décembre 1914, alors qu'il est affecté au 1er régiment de Fusiliers Marins à Zuydschoote (Belgique), il disparaît à la tête de ses troupes lors d'un assaut.

Les circonstances de cette disparition sont relatées en ces termes par l'officier des équipages Eugène Le Boles :

"La 7e compagnie prend l'offensive. Après s'être avancée, elle donne l'assaut aux tranchées allemandes. On a vu M. Barthal commander la charge vers six heures trente. Depuis ce moment-là on ignore ce qu'il est advenu de lui bien que le terrain ait été fouillé par quelques volontaires, sans résultats. L'offensive de la 7e compagnie ayant été repoussée, il semble probable que M. Barthal, s'il est resté sur le terrain, ait été fait prisonnier".

In site internet "Marine 14-18".

Citation à l'ordre de l' armée Navale :"Blessé grièvement à la tête de ses hommes, le 22 décembre 1914, à l'assaut d'une tranchée ennemie"

L'association recherche la famille ou toute personne susceptible de fournir des informations (lettres, photos...) concernant ce marin.

Il était Lieutenant de vaisseau.
Son unité : Fusiliers marins 1914-1918 – Bataille de l'Yser
  • Légion d'Honneur (chev.)
  • Citation à l'Ordre de l'Armée de Mer
Il est décédé le 22 décembre 1914.
Porté disparu
Document portant la mention MPLF : Mémoire des hommes

Fusiliers marins 1914-1918 – Bataille de l'Yser

Yser

Fusiliers marins 1914-1918 – Bataille de l'Yser

 

Après avoir combattu à Melle, près de Gand, pour protéger la retraite de l'armée du royaume de Belgique, puis avoir stoppé héroïquement les Allemands dans le secteur de Dixmude en octobre et novembre 1914, les régiments de la "Brigade de fusiliers marins" sont mis au repos dans le secteur...

Fusiliers marins 1914-1918 – Bataille de l'Yser
9175
Barthal
Figeac
Lot (46)
DF
NULL
Il a été décoré : Citation à l'Ordre de l'Armée de Mer,Légion d'Honneur (chev.)
C 12x17