Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Jean Bescond

est né le 20 mai 1877 à Le Faou (Finistère (29))

Jean Louis Marie Bescond est né le 20 mai 1877 au Faou (29), d'Ollivier Bescond, et de Marie Anne Le Lann, son épouse.

C'est dans cette charmante commune, actuellement incluse dans le Parc d'Armorique, et située au départ de la presqu'île de Crozon (29), qu'il passe son enfance.

Après une première formation à l'école de la commune, il devient mécanicien forgeron.

Quelques mois avant ses 19 ans, il décide de devancer l'appel, et s'engage à Brest, le 25 février 1896 comme ouvrier matelot mécanicien de 3e classe.

Après un séjour au "2e dépôt" de Brest, il embarque sur le croiseur cuirassé "Dupuy de Lôme" du 1er avril 1897 au 3 juillet 1898, puis, du 22 janvier 1899 au 16 décembre 1900, il fait partie de l'escadre de la Méditerranée sur le croiseur porte-torpilleurs "Foudre", le garde-côte cuirassé "Tempête", la canonnière cuirassée "Achéron", et enfin le croiseur "Lalande".

Il appareille ensuite avec le cuirassé "Neptune" et "l'Algésiras" avant de rester près de trois ans au "5e dépôt" de Toulon, où il sera breveté torpilleur.

Le 21 juin 1905, il quitte Toulon avec la première flottille de torpilleurs de l'océan Indien. Il devra être rapatrié le 6 juin 1907, et restera cinq mois au "2e dépôt" de Brest avant d'être affecté durant quatre ans sur le cuirassé "Vérité".

Il rejoint alors pour six mois l'aviso torpilleur "Casabianca".

Le 28 juillet 1912, il est inscrit au rôle de l'équipage du croiseur cuirassé "Léon-Gambetta". Ce sera son dernier embarquement. Dans la nuit du 26 au 27 avril 1915, le bâtiment, torpillé, coule en dix minutes. Le corps du jeune second maître ne sera jamais retrouvé.

Françoise Cardinal, sa jeune épouse l'attendra en vain à leur domicile du Faou.

Il allait avoir 38 ans.

Il était Second maître.
Son unité : Léon Gambetta
  • Médaille Militaire
  • Croix de Guerre 14-18
Il est décédé le 27 avril 1915.
Porté disparu
Son décès est inscrit à la commune de Brest (29)
Document portant la mention MPLF : Acte de décès

Léon Gambetta

835452gambetta0

Le "Léon Gambetta", construit à l'arsenal de Brest (29), était un navire d’une longueur de 146,50m, une largeur de 21,40 m au maître-bau, un tirant d’eau de 8,20 m, il avait un déplacement de 12600 tonnes. La propulsion était assurée par 3 machines à vapeur regroupant 28 chaudières qui assuraient une puissance de 28500 cv.

Le "Léon Gambetta...

Léon Gambetta
9556
Bescond
Le Faou
Finistère (29)
Aucune
NULL
Il a été décoré : Médaille Militaire,Croix de Guerre 14-18
Acte de décès