Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Mers-el-Kébir - Bombardement de Mers-el-Kébir

40
Algérie

Après la signature de l'armistice franco-allemand, la Royal-Navy voulait empêcher les Allemands ou les Italiens de s'emparer de la flotte française.  Le 3 juillet 1940, les navires français dans les ports anglais furent saisis. Sommerville commandant de la force H déployée devant Mers-el-Kébir envoya un ultimatum à l'amiral Gensoul le sommant lui liver ses navires ou de les saborder. Les négociations ayant échoué, la force H ouvrit le feu le 4 juillet à 16h53. Le Dunkerque et le Provence touchés durent s'échouer, le Mogador fut à demi-détruit, le Bretagne prit feu et coula. Le Strasbourg put s'échapper en haute-mer. Le lendemain les avions torpilleurs de l'Ark Royal vinrent bombarder le Dunkerque, le Terre-Neuve à couple explosa. 1 247 marins français périrent dans  ces journées.

Bombardement de Mers-el-Kébir