Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Jean Baptiste Marie Chenet

est né le 13 juin 1914 à Plourhan (Côtes-d'Armor (22))

Jean est le fils de Jean Baptiste Chenet et de Jeanne Marie Poulouin, son épouse.

Après des études primaires et secondaires faites à Etables-sur-Mer (Côtes d'Armor), il s’engage à 17 ans dans la Marine nationale. Il est incorporé comme apprenti marin le 8 avril 1931 à l’ "Ecole des mousses" qui est embarquée sur l'ex-croiseur "Armorique" mouillé en rade de Brest. Il y suit le cours de spécialité manœuvrier.

A sa sortie du cours en octobre 1931, nommé matelot de 2e classe breveté manœuvrier, il embarque sur le croiseur "Lamotte Piquet", de la Division navale d'Extrême-Orient stationnée à Saïgon en Indochine. Promu quartier-maître le 1er janvier 1933, il est maintenu sur cette unité jusqu'à son retour en métropole, en 1937. Il embarque ensuite à Toulon sur le croiseur "Dupleix". Lors d'une permission en Bretagne Jean se marie avec Marie Rosalie Albertine Dolo. De cette union naissent trois filles : Nicole en 1940 à Plouha (décédée le 22 mars 1971 à Etables-sur-Mer), Marie-Andrée en 1943 et Annette en 1946 à Plourhan.

En novembre 1942, l'arsenal de Toulon est occupé par les Forces allemandes d'occupation. Le croiseur "Dupleix" est sabordé dans le port. Placé en congé d'armistice Jean rentre en Bretagne auprès de sa famille. A la libération en 1944, il reprend le service avec le grade de second maître au "Centre de formation Maritime" à Mimizan (Département des Landes).

En novembre 1946, il part en campagne en Extrême-Orient pour une affectation aux "Forces amphibies d'Indochine". Il rejoint Haïphong au Tonkin pour prendre la fonction de patron d’un Landing Craft Material (LCM modèle 4) de la 1re flottille, 3e escadrille. Les flottilles ont pour mission de transporter les unités d'infanterie de l'armée de terre et les commandos de marine sur les lieux des opérations.

Début octobre 1947, le général commandant les Forces françaises au Tonkin lance l'opération "Léa" qui a pour but de neutraliser d'importantes forces rebelles et des autorités Viêt Minh concentrés dans un bastion localisé à Chiêm-Hoa au nord d'Hanoï. Une force de 12 000 hommes est déployée pour prendre en tenaille les forces rebelles par des troupes venant du nord-est et des troupes venant de l'ouest. Le dispositif est combiné avec des troupes aéroportées.

La Marine nationale met en œuvre une force amphibie composée des trois Dinassaut n° 1, n° 3 et n° 5. Leur mission est de déposer les forces terrestres d'infanterie le plus en amont possible, sur la Rivière Claire vers Tuyên Quang (km 160/Hanoï), chef-lieu de la province, par une opération amphibie à partir d'Hanoï. Le premier convoi, comprenant 3 engins de débarquements type landing craft tank (LCT) et de nombreux petits engins de débarquement type LCM, LCVP, LCA, parvient à Tuyên Quang le 13 octobre, débarque les troupes terrestres qui reprennent la citadelle et la base militaire, et poursuivent leur progression sur les petites embarcations et à pieds vers Chiêm Hoa.

Le 24 octobre 1947, les LCM restés à Tuyên Quang redescendent la Rivière Claire à la rencontre d'un 3e convoi de LCT parti d'Hanoï le 22. En arrivant près du village de Phu-Doan à 12 h 45, le LCM du second maître Chenet, qui est positionné en queue du convoi, est pris sous le feu violent d’un canon de 75 mm, de mortiers et d’armes automatiques des forces rebelles. L'engin est touché au niveau du poste de pilotage, il s'enflamme et coule rapidement.

Les membres de l’équipage sont repêchés par d’autres embarcations, sauf le patron qui avait disparu. Les blessés sont secourus, mais le corps du second maître Chenet n'est pas retrouvé.

Il était Second maître.
Son unité : Flottilles amphibies d'Indochine - 1945-1954
  • Médaille Militaire
Il est décédé le 24 octobre 1947.
Porté disparu

Flottilles amphibies d'Indochine - 1945-1954

Ok-Flottille-Amphibie-Indochine-Nord

1 - Historique

La "Brigade Marine d'Extrême-Orient" (BMEO) est constituée en décembre 1944 à Arcachon sous le commandement du capitaine de vaisseau Killian. Elle est envoyée en Indochine, avec des compagnies de fusiliers marins, plusieurs flottilles fluviales et des commandos parachutistes de l'aéronautique navale. La France est de retour dans cette régi...

Flottilles amphibies d'Indochine - 1945-1954
9027
Chenet
Plourhan
Côtes-d'Armor (22)
HF
NULL
Il a été décoré : Médaille Militaire
C 12x17