Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Jean Calvani

est né le 18 octobre 1892 à Meria (Haute-Corse (2B))

Jean Calvani est né le 18 octobre 1892 à Meria dans le canton de Bastia, en Corse. C'est le fils de Jean Jacques, et d'Annonciade Marie Giudicelli, son épouse. Il a déjà un frère, Toussaint, et aura deux sœurs, Catherine et Elisabeth.
Le village comprend d'ailleurs trois autres familles Calvani, qui ne semblent pas être apparentées, en dépit de l'intérêt qu'elles se portent les unes aux autres.
Située à une trentaine de kilomètres de Bastia, la commune qui voit grandir le petit Jean compte près de 1 000 habitants à l'aube du 20e siècle (une toute petite centaine de résidants permanents aujourd'hui) et une mine d'antimoine. Autre ressource, la pêche, et bien sûr la marine.
C'est cette voie que choisit le jeune Jean, engagé volontaire le 20 juin 1910 comme apprenti-marin.


Il embarque sur le cuirassé "Brennus" en juillet 1910, puis, en septembre, à bord du cuirassé "Marceau". Il rejoint le "5e dépôt" le 15 juin 1911, promu matelot de 2e classe et breveté torpilleur.


Le 1er août 1911, il est inscrit au rôle du croiseur cuirassé "Léon Gambetta", qui voit sa nomination au grade de quartier-maître électricien, le 1er janvier 1915. Ce sera sa plus longue affectation – et la dernière.


Dans la nuit du 26 au 27 avril 1915, le "Léon Gambetta", torpillé par l'ennemi, sombre en quelques minutes.
Jean Calvani fait partie des 684 victimes.
Il n'a que 22 ans.

Il était Quartier-maître.
Son unité : Léon Gambetta
  • Médaille Militaire
  • Croix de Guerre 14-18 avec étoile (s)
Il est décédé le 27 avril 1915.
Porté disparu
Son décès est inscrit à la commune de Brest (29)
Document portant la mention MPLF : Fiche Mémoire des hommes

Léon Gambetta

835452gambetta0

Le "Léon Gambetta", construit à l'arsenal de Brest (29), était un navire d’une longueur de 146,50m, une largeur de 21,40 m au maître-bau, un tirant d’eau de 8,20 m, il avait un déplacement de 12600 tonnes. La propulsion était assurée par 3 machines à vapeur regroupant 28 chaudières qui assuraient une puissance de 28500 cv.

Le "Léon Gambetta...

Léon Gambetta
9517
Calvani
Meria
Haute-Corse (2B)
HF
NULL
Il a été décoré : Médaille Militaire,Croix de Guerre 14-18 avec étoile (s)
Jugement de disparition 1916/1042-130
E 10x13