Frédéric Le Mouillour Mémorial national des marins morts pour la France

La Cancalaise - Chalutier

Dunkerque
01 mai 1940

Ex-chalutier britannique "Saint-Amandus", transformé en patrouilleur, équipé d'un "asdic" pour la chasse aux sous-marins, passe sous pavillon français fin 1939. "La Cancalaise" commandée par le LV Birot escorte des convois en Atlantique (dont celui de l'Arijon, torpillé le 25 nov 1939), puis opère en Manche entre Cherbourg, Douvres et Dunkerque en avril 1940.

Le premier mai, vers 15h,"La Cancalaise" se trouve prise dans une brume épaisse avec un compas déréglé, non loin du bateau-feu "Dyck". Le navire entre dans un champ de mine, soudain c'est le drame : l'une d'elles explose, le patrouilleur éventré coule.

Les marins se retrouvent à l'eau parmi les épaves. Certains ont pu se réfugier dans un radeau et réussiront à sauver le commandant blessé à la tête, flottant évanoui soutenu par une brassière. Ils seront recueillis par un cargo hollandais de passage le "Randwick", qui les débarquera à Dunkerque.

Concernant le drame de "La Cancalaise", on peut se référer au récit d'un survivant, Jean Bridelance. A lire sur le site : Alamer

Chalutier