Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France

Béarn - Transport d'aviation

68

 

//Pas de naufrage//
Evènements : 
Un cuirassé type Normandie était en cours de construction à La Seyne, lorsqu'il a été transformé en porte-avions, nommé Béarn, et armé en 1928. En mai 1940 le Béarn fait route Halifax pour y échanger de l'or de la banque de France contre des avions achetés aux Etats-Unis. Au retour il est dérouté sur les Antilles et passe la période 27 juin 1940, septembre 1943 échoué à Fort-de-France. Puis il sera refondu en transport d'aviation à La Nouvelle-Orléans, en service en mars 1945. Il participera au début de la guerre d'Indochine, puis finira bâtiment base à Toulon 1947-1952.
Le LN 401 avait été conçu spécialement pour l'aéronavale, afin de servir sur le porte-avions "Béarn". Ainsi il disposait d'un système de repliage des ailes. Les jambes principales du train s'escamotaient dans des nacelles d'intrados. Lors de l'attaque, les freins aérodynamiques étaient assurés par l'ouverture du train d'atterrissage en piqué. La bombe qu'emportait cet avion était suspendue sous le fuselage à une fourche qui permettait le largage en évitant de heurter l'hélice.
Lors des missions effectuées les 19 et 20 mai 1940, 11  avions sur 23 furent perdus, 11 autres étant endommagés; tous par la Flak. Les survivants furent repliés sur Hyères où, avec quelques appareils reçus en complément, ils accomplirent plusieurs sorties de reconnaissance et d'escorte de convois face aux Italiens. Dans la nuit du 17 au 18 juin, 13 avions LN (Loire-Nieuport) bombardèrent des navires italiens dans le port d'Imperia. Les derniers avions furent rapatriés en Afrique du Nord le 25 juin afin d'être retirés des premières lignes et stockés.
Transport d'aviation