Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France

André Marie Joseph Milliner

est né le 24 avril 1907 à Audierne (Finistère)

Fils de Jean Noël (capitaine au cabotage) et de Marie Jacq (commerçante), André est né le 24 avril 1907 à Audierne.

Il avait une sœur et trois frères : François, Anne-Marie, Paul et René. Il a passé son enfance à Audierne et à Quiberon, et a suivi ses études secondaires à l’école des frères de Ploërmel (56). Il a épousé Denise Anna Amélie Jacq (née le 14 janvier 1908 à Rennes, décédée le 18 février 1992) le 14 novembre 1930 à Lorient. De leur union, sont nés Jacqueline Marie Amélie le 15 avril 1932 à Lorient et André le 7 novembre 1940 à Pont l’Abbé (soit quelques mois après la disparition de son père). 

Il a embarqué, au cabotage à Douarnenez, sur le dundee « Marguerite » du 1er septembre 1920 au 7 janvier 1921. Elève officier de la Marine Marchande, il a obtenu son diplôme le 30 septembre 1924. Après l’école d’hydrographie de Lorient, il a embarqué sur le « Jacques Cartier » (10 octobre 1924 au 18 juin 1925) puis sur le paquebot « Chicago » (16 au 30 juillet 1925) et sur le cargo « Ontario » (31 juillet au 2 octobre 1925).

En provenance du quartier d’inscription maritime de Lorient (n° 12531), il a été incorporé au 2e dépôt de Brest le 15 novembre 1925 (matricule : 1879-25-III).  Il a ensuite été affecté sur le cuirassé « Voltaire » (21 novembre 1925 au 15 mai 1926), sur le cuirassé « Diderot » (15 mai au 15 novembre 1926), sur le croiseur « Duguay Trouin » (15 novembre 1926 au 20 février 1927), sur le croiseur « Primauguet » (20 février au 15 mai 1927), sur le croiseur « Lamotte Picquet » (15 avril au 15 mai 1927).

Il est rayé des contrôles de l’activité le 15 avril 1927. De retour dans la Marine Marchande, il embarque aux messageries maritimes (Diégo Suarez) sur le cargo « Saint André » (2 mars au 17 juillet 1928), le paquebot « Leconte de Lisle » (2 au 29 août 1928), le «  Maréchal Galliéni » (30 août 1928 au 31 août 1930), le « Chambord » (1er au 27 septembre 1930). Il obtient le brevet de capitaine au long cours à l’école d’hydrographie de Nantes (concours du 14 août 1931 à Nantes). Il embarque aux messageries maritimes sur les paquebots (lignes d’Extrême-Orient) « Athos II » (6 janvier au 18 avril 1931), « d’Artagnan » (5 septembre 1931 au 1er avril 1932), « André Lebon » (1er mai au 3 décembre 1932), « Mariette Pacha » (14 février 1933 au 19 juin 1934), « Felix Roussel » (23 août au 19 novembre 1934 puis du 22 juin au 31 août 1935).

Il devient pilote du port de Brest (concours du 14 novembre 1935) et embarque sur le « Parquette » en qualité d’aspirant pilote du 4 décembre 1935 au 6 juillet 1936) puis de pilote à partir du 7 juillet 1939. Il effectue des courtes périodes de réserve à Brest en 1935, 1936, 1937 et 1938.

Il est mobilisé et affecté à la défense littorale Brest le 27 août 1939.  

Il a disparu en mer le 18 juin 1940 lors de la perte de l’aviso « Vauquois ».

Sa fille, Jacqueline, a été marraine de la vedette de pilotage de Brest et de celle de Saint Malo / Saint Servan.

Il était Enseigne de vaisseau de 1re classe.
Son unité : Vauquois
  • Légion d'Honneur (chev.)
  • Citation à l'Ordre du Corps d'Armée
Il est décédé le 18 juin 1940.
Porté disparu

Vauquois

Vauquois-01_0

Construit à Saint-Nazaire en 1919.

Commandé par le capitaine de corvette Villebrun, le "Vauquois" a quitté Brest le 18 juin 1940 vers 17h45. A son bord en plus de l'équipage, quelques officiers de divers corps et tous les fourriers de l...

Vauquois
6651
Milliner
Audierne
Finistère
24 avril 1907
CD
NULL
Il a été décoré : Légion d'Honneur (chev.),Citation à l'Ordre du Corps d'Armée
oui avec la mention MplF
B 15x21