Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France

Henri Joseph Quinio

est né le 06 mai 1914 à Saint-Brieuc ()

Fils de Joseph Quinio et de Augustine Bourel, son épouse, Henri Joseph naît le 6 mai 1914 à Saint-Brieuc. A l’aube de sa vingtième année, il est incorporé à Brest dans la Marine Nationale en qualité de matelot. Dès le 2 juin 1934, il embarque pour trois mois sur le bâtiment-école « Rhin » puis rallie le bâtiment-école « Armorique » où il obtient le brevet élémentaire de gabier.

A partir de 1935, il est d’abord muté à la défense littorale de Toulon à bord du remorqueur-patrouilleur « Paon » jusqu’au 1er septembre 1939 puis, avec le grade de quartier-maître, à bord du dragueur de mines « Meulière » basé à Ajaccio. Promu second-maître de 2e classe  manœuvrier le 1er juillet 1942, il embarque sur le cuirassé « Océan » le 1er août puis sur le croiseur « Algérie » le 26 septembre.

Henri Quinio épouse Marie Joseph Collin le 21 septembre 1943 et de leur union naissent trois enfants.

En novembre 1945, il se rend à Oran pour embarquer sur la citerne d’escadre « Fraîche » puis revient à la Direction du Port de Toulon où il est promu second-maître de 1ère classe en juillet 1947. Un mois plus tard, il rejoint le groupement d’aéronautique navale de Marine Indochine puis l’Unité Marine de Saïgon. De retour en France en août 1949, il reste au dépôt de Brest pendant un peu plus de neuf mois avant d’être affecté à la station navale Bidassoa, rattachée au centre marine de Bordeaux.

 

En avril 1954, il rejoint pour la seconde fois Marine Indochine pour embarquer sur le dragueur de mines « Myosotis». Grièvement blessé à la suite d’un accident, il est admis à l’hôpital Grall à Saïgon où il décède dans la nuit du 16 novembre.

 

Il était Second-maître.
Son unité : Myosotis M-689
  • Légion d'Honneur (chev.)
Il est décédé le 16 novembre 1954.
Son corps repose au cimetière de Cimetière marin de BESSON - SAINT-BRIEUC (22)
Document portant la mention MPLF : SHM mention MplF

Myosotis M-689

Myosotis-1955-Saigon

Dragueur du type AMS est construit par les chantiers Stephens Brothers Inc., Stockton, CA. Achevé le 1er mai 1954, l'AMS-123 est cédé à la marine nationale, dans le cadre "Mutual Defense Assistance Program (MDAP)". En octobre 1954 sous le nom de "Myosotis" (M 689), il rejoint les Forces maritimes d'Extrême-Orient (FMEO) à Saïgon,

Myosotis M-689
6686
Quinio
Saint-Brieuc
CD
NULL
Il a été décoré : Légion d'Honneur (chev.)
Mairie de Saint Brieuc n°573
A 21x27