Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France

Joseph Marie Corre

est né le 28 février 1921 à Plougasnou (Finistère (29))

 

En ce lundi 28 février 1921, tandis que la base navale de Cronstadt, près de St Pétersbourg, tient tête à Lénine, au même monent, dans le pays de Morlaix au Plougasnou, Anne Marie Choquer, épouse de Yves Maris Corre, met au monde un fils prénommé Joseph.

Il est marin de commerce quand, le 4 juillet 1940, il rejoint les Forces Navales Françaises Libres, sous le matricule : 1965 FNFL 40 - 2536 B 40.  Presque aussitôt il embarque, comme matelot cuisinier,  à bord du sous-marin "Surcouf".

Le matelot Joseph Corre disparaît  en mer le 18 février 1942 lors de la perte du sous-marin « Surcouf ».

 

Il était Matelot de 2e cl. cuisinier.
Son unité : Surcouf
  • Médaille de la Résistance
  • Citation à l'Ordre de la Division
Il est décédé le 18 février 1942.
Porté disparu
Son décès est inscrit à la commune de Plougasnou
Document portant la mention MPLF : Acte de décès

Surcouf

63

Le croiseur sous-marin Surcouf, 4218 tonnes en plongée, fleuron de la flotte sous-marine française du moment, construit par l'arsenal maritime de Cherbourg, est mis en service le 16 avril 1934.

En 1940, pour éviter d'être capturé par les Allemands, il quitte Brest et rallie Plymouth en Angleterre, où il va être saisi par les Britanniques, à l'instar d'autres bâtiments français stationnés dans les ports anglais. Cette prise occ...

Surcouf
7511
Corre
Plougasnou
Finistère (29)
28 février 1921
CF
175723,175724
Il a été décoré : Médaille de la Résistance,Citation à l'Ordre de la Division
13/1947
E 10x13