Frédéric Le Mouillour Mémorial national des marins morts pour la France

Edmond Louis Bramoullé

est né le 24 mars 1920 à Brest (Finistère)

Edmond Louis Bramoullé habite à Guissény en Finistère avec son père Edmond François, chauffagiste-plombier et sa mère Louise Joséphine Le Bras. Seul garçon d’une fratrie de trois enfants, Edmond a une sœur ainée Marcelle, aujourd’hui décédée et une sœur cadette Louise, domiciliée à Guissény.

Après ses études à l’école du Sacré Cœur située dans la commune, il entre à l’école des apprentis mécaniciens de Lorient le 6 avril 1937 quelques jours juste avant l’âge de ses 17 ans. Trois mois plus tard, il s’engage dans la marine nationale pour une durée de cinq ans.


A sa sortie de l’école de spécialité le 1er avril 1939 avec le brevet élémentaire de mécanicien, il embarque comme matelot sur le torpilleur « L’Alcyon » basé en Afrique du Nord à Oran puis à Bizerte. Un an après, il est promu au grade de quartier-maître de 2e classe puis rejoint le port de Toulon où il est muté pour quelques jours seulement sur le torpilleur « La Bayonnaise ».

Il rallie le centre des sous-marins de Toulon pour embarquer sur le sous-marin « Monge » le 1er octobre 1940. Durant cet embarquement, Edmond participe à des missions qui sont menées de Dakar à Diégo Suarez puis à Saïgon.

De retour à Madagascar en 1942, le quartier-maître Edmond Bramoullé disparaît à l’âge de 22 ans le 16 juin lors de la perte de son bâtiment.

Il était Quartier-maître de 2e classe mécanicien.
Son unité : Monge 1942
  • Médaille Militaire
Il est décédé le 16 juin 1942.
Porté disparu
Son décès est inscrit à la commune de Guissény
Document portant la mention MPLF : Jugement de décès

Monge 1942

Mis en service en 1932, le sous-marin "Monge" est déployé en Méditerranée, Tunisie puis Indochine. Rallié à la flotte de Vichy, il participe au ravitaillement de Djibouti de juin 1941 à mai 1942. Ce sous-marin est perdu corps et biens lors de l'opération "Ironclad", attaque contre Diégo-Suarez à Madagascar par les forces britanniques le 5 mai 1942.
Ci dessous un court extrait du livre  de J....

Monge 1942
8675
Bramoullé
Brest
Finistère
24 mars 1920
CG
NULL
Il a été décoré : Médaille Militaire
Transcription du jugement de décès n° 5 du 05/02/1945 mairie de Guissény
C 12x17