Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France

Jean-Jacques Hoog

est né le 23 novembre 1931 à Pfastatt (Haut-Rhin)

Jean Jacques HOOG est né le 23 novembre 1931 à Pfastatt Haut Rhin.

Son père Alfred était employé des chemins de fer et sa mère,  Anne Marie Ringenbach, sans profession.

Jean Jacques passe son enfance à Pfastatt  avec  son frère  Emile et sa soeur  Monique.
Il  suit l’école primaire  à Pfastatt puis le cours d'électricien à l'école des mines de  Pulversheim. Sa scolarité terminée, il entre aux mines Potasse d'Alsace comme apprenti  électricien .

Le 1er aout 1949, à 18 ans, Jean Jacques  s’engage pour 5 ans dans la Marine Nationale et est incorporé au Centre de Formation Maritime à  Hourtin. Le 1er octobre 1949 il intègre l’école TER de Toulon,  il y obtient son BE radio le 1er avril 1950.

Jean Jacques est promu quartier maître de 2e classe Radio Volant le 1er juillet 1951 puis second maître Radio Volant  le 15 aout 1952.

Il est affecté successivement à la Base Aéronavale d' Hyères le 1er avril 1950, puis à la flotille 56S à Agadir le 1er avril 1951. Le 1er aout 1951, il est  affecté à  l’Etat Major Aéronaval du Maroc à Port-Lyautey, puis à la flotille 31S  à Orly en mars 1952. En avril 1953 il est affecté à la Base Aéronavale de Lartigue puis enfin à la Base Aéronavale de Tan Son Nhut  en novembre 1953.

Jean Jacques Hoog, selon son camarade de flottille Didier Vidal, est un garçon réservé, très intelligent, parlant  peu, mais parfois plaisantant à froid, sans sourire. Il pratique le tricot, sa marotte entre deux missions. C’est aussi un passionné d’échec.

Le 8 mai 1954, le bombardier Privateer 28F6 est prêt à décoller pour une nouvelle mission de bombardement de la route RP41 près de Tuan Giao au Tonkin. Un matelot arrive tout essoufflé pour annoncer au SM radio volant Didier Vidal, déjà à son poste dans le 28F6, qu’il doit débarquer et cèder la place à Jean Jacques Hoog pour embarquer sur le 28F3 dans l’après-midi. Jean Jacques embarque à la place de son camarade Didier sur le 28F6  qui décolle pour la mission.

A 12h15 ce 8 mai (dernier contact radio) près de Tuan Giao au Tonkin le Privateer 28F6 est touché par la DCA  viêt minh très dense et très bien camouflée à cet endroit.

Selon les témoignages des deux survivants du crash,  Jean Jacques Hoog parvient à s'extraire de l'avion en flamme par la trappe au dessus du poste radio et à sauter en parachute. Mais il est, probablement, très grièvement blessé  lors de cette évacuation. Lors de son atterrissage,  peu après avoir été capturé par le viêt minh, il décède suite à la gravité de ses blessures.

Deux autres hommes parviennent également à évacuer l'avion : le second maître Carpentier et le second maître Keromnès. Ils sont fait prisonniers peu après leur arrivée au sol, ils seront libèrés fin juillet 1954 après les accords de Genève. Les six autres membres de l'équipage périssent dans la chute de l'appareil.

Il était Second maître radio volant.
Son unité : Flottille 8F-28F
  • Médaille Militaire
  • Croix de Guerre TOE avec palme
  • Médaille Coloniale - Extrême-orient
  • Médaille Commémorative - Indochine
  • Citation à l'Ordre de l'Armée de Mer
Il est décédé le 08 mai 1954.
Porté disparu
Son décès est inscrit à la commune de Sentheim Haut Rhin
Document portant la mention MPLF : Jugement du tribunal civil de Mulhouse du 11 janvier 1955

Flottille 8F-28F

La flottille 8F, issue de la 8e flottille d'exploration 8FE, rejoint en octobre 1945 la base de Tan Son Nhut en Indochine. Elle y restera jusqu'en 1956 avant de gagner la Tunisie.

La 8F dispose à partir de novembre 1950 de "Privateer", bombardiers quadrimoteurs américains, version marine du célèbre B24 Liberator, équipés de 6 tourelles doubles de 12.7 mm et pouvant emporter 4 tonnes de bombes.

En juin 1953, la 8F devient la 28F.

Flottille 8F-28F
8677
Hoog
Pfastatt
Haut-Rhin
CG
NULL
Il a été décoré : Médaille Militaire,Croix de Guerre TOE avec palme,Médaille Commémorative - Indochine,Médaille Coloniale - Extrême-orient,Citation à l'Ordre de l'Armée de Mer
Acte de décès n°2 du 21/01/1955 mairie de Sentheim
C 12x17