Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France

Niger - Pétrolier

Ptrolier-Niger-200

Par suite de la décision prise par l'Amiral Abrial de faire sortir du port tous les bâtiments d'une certaine importance, un convoi composé du pétrolier français "Le Niger", de la Marine Nationale Française, et des bâtiments de la 6ème DT profite de la marée du soir et quitte Dunkerque à 23h30 escorté des torpilleurs "Cyclone", "Siroco" et "Mistral".

Au moment où "Le Niger" se présente devant le sas de l'écluse, une formation d'avions allemands apparaît dans le ciel. Le navire est attaqué dès sa sortie des jetées. Deux bombes l'atteignent à la dunette arrière et sur un réservoir à mazout qui prend feu.

Devant l'impossibilité de lutter contre le feu, le Capitaine de Corvette Huet décide d'échouer son navire dans le chenal Ouest de Dunkerque. Les embarcations sont amenées et l'évacuation ordonnée. Grâce aux torpilleurs "Cyclone", "Mistral" et "Siroco" 111 hommes sur 114 sont recueillis après s'être jetés à la mer.

Mouillée sur son ancre bâbord, l'épave du "Le Niger" en flammes illuminera trois jours de suite le chenal Ouest de Dunkerque.

Fin du navire:

- coulé le 21 mai 1940 à quelques mètres au nord de la jetée du Dyck de l'avant-port Ouest (construite bien après le naufrage).

- épave détruite par les plongeurs du port autonome de Dunkerque pour faciliter la navigation.

Sources :

Internet : Les épaves au large de Dunkerque

Photo : René Alloi

Pétrolier