Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France

Jean Yves Marie Cloatre

est né le 17 février 1919 à Ploumoguer (Finistère (29))

Il est le fils de Vincent Marie Cloatre, ouvrier agricole, et de Marie Perrine Tréguer, cultivatrice, domiciliés au lieu-dit Men-Ar-Yar en Ploumoguer, commune du pays d’Iroise dans le nord Finistère.

Dernier enfant de la fratrie, il passe son enfance dans son village de naissance en compagnie de ses frères et sœurs prénommés Jean Marie, Marie Clairice, Yves, Marguerite, Célestin, Herveline et Louis. Deux autres garçons, Eugène et Jean Yves, sont décédés en bas âge.

Le père de famille succombe accidentellement en mai 1919, Jean Yves a alors trois mois.

Après avoir été apprenti boulanger à la boulangerie Léaustic du bourg de Lampaul-Plouarzel (29), Jean Yves contracte un engagement initial d’une durée de trois ans dans la Marine nationale le 5 avril 1938 et est incorporé à Brest.

Il obtient le brevet élémentaire de boulanger le 1er juillet suivant et rallie le contre-torpilleur "Le Terrible" à bord duquel il est promu au grade de quartier-maître de 2e classe en avril 1940.

Début septembre 1940, il embarque sur le contre-torpilleur "L’Audacieux" qui, le 23 du même mois, est incendié au cours d’un combat contre "l’USS Australia" lors de la défense de Dakar (Sénégal).

Muté provisoirement à "l’Unité Marine Dakar", il rejoint le 1er novembre le croiseur "Montcalm" qui a également participé aux combats des 23, 24 et 25 septembre 1940 pour la défense de la capitale sénégalaise. Cette unité reste basée sur Dakar où, en 1941, elle effectue dans ce port un grand carénage. En 1942, elle participe à de nombreuses patrouilles en Atlantique au sein de la Force "Y".

Le 1er novembre 1942, Jean Yves rallie le "Dépôt Casablanca" (Maroc) où il termine son contrat d’engagement qui a été prolongé d’une année en avril 1941.

Le 5 avril 1942, titulaire d’un certificat de bonne conduite avec mention "exemplaire", il retourne à la vie civile et se retire chez Monsieur Louis Clemençon à Azrou, ville marocaine située dans la région de Fès-Meknès.

Rappelé à l’activité le 1er novembre 1942, il embarque, après un passage au "Dépôt Casablanca", sur le pétrolier "Lot" le 11 mai 1943.

Ce dernier est régulièrement intégré aux convois alliés vers les Etats-Unis. Le 13 juin, il appareille de New-York pour rejoindre Casablanca. Après neuf jours de mer, le 22 juin, il est torpillé par un U-boot et sombre dans l’Atlantique.

Le quartier-maître de 2e classe boulanger Jean Yves Cloatre fait partie des victimes, son corps ne sera jamais retrouvé.

Il est cité à l’ordre du corps d’Armée avec le motif suivant : "Tombé glorieusement pour la France à son poste de combat". Son nom est inscrit au monument aux morts de Ploumoguer (29).

Il était Quartier-maître 2e classe boulanger.
Son unité : Lot
Il est décédé le 22 juin 1943.
Porté disparu
Son décès est inscrit à la commune de Ploumoguer (29)
Document portant la mention MPLF : Acte de décès

Lot

petrolier-LOT-R

Le Lot était un pétrolier de type « Adour » comme le « Tarn », la « Charente », la « Mayenne » et la « Baïse ». Le Lot est mis sur cale en Octobre 1937. Il est lancé le 19 Juin 1939, puis mis en service en Octobre 1939.

Caract...

Lot
6465
Cloatre
Ploumoguer
Finistère (29)
DD
173409
Il a été décoré : Aucune médaille,Citation à l'Ordre du Corps d'Armée,Croix de Guerre 39-45 avec étoile (s),Médaille Militaire
Acte de décès n° 1946/5
C 12x17