Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France

Yves Jean Le Dreff

est né le 26 mars 1909 à Saint Renan (Finistère)

Fils de Claude Marie et de Marie Vern, agriculteurs, Yves naît le 26 mars 1909 au domicile familial situé place aux porcs (aujourd’hui place Saint-Antoine) à Saint-Renan. Il a pour frère aîné François et pour sœur Bernadette.

Sa scolarité commence à l’école Saint Stanislas de Saint-Renan.

Yves est incorporé dans la marine nationale le 6 avril 1925 (matricule : 1929-25-II) en qualité d’apprenti mécanicien. Après une formation de deux ans où il passe un examen d’ajusteur, il rallie l’escadrille des sous-marins de Brest le 1er avril 1927 puis la 6e escadrille de sous-marins à Bizerte (Tunisie) en août 1927 où il est promu au grade de quartier-maître.

A l’issue d’un passage de six mois à l’école des mécaniciens et chauffeurs débuté en octobre 1928, il retrouve le 6e escadrille de sous-marins. Il est promu au grade de second maître, premier grade du corps des officiers mariniers, et admis au cadre de maistrance, corps des officiers mariniers de carrière.

Le 12 juillet 1932 à Saint-Renan, Yves épouse Anne Marie Herveline Morizur. De leur union, naîtront Anny  en 1933 et les jumeaux Maurice et Jean-Yves en décembre 1938.

 

De retour en métropole, il est désigné pour le centre des sous-marins de Brest qu’il rejoint en août 1932 puis à la 4e escadrille de sous-marins à Brest en janvier 1935.

Pour la première fois de sa carrière, en octobre 1935, il est affecté dans un poste à terre, l’école navale, où il y demeure environ deux années et demie. Il embarquera notamment sur la goélette "Belle Poule", affectée à l'école.

Il réintègre les forces sous-marines en novembre 1938 en embarquant sur le sous-marin "Béveziers" à bord duquel il est promu au grade de maître mécanicien.

Le "Béveziers" s’illustre lors de la bataille de Dakar en coulant le croiseur anglais "Résolution".

 

Alors que le sous-marin "Béveziers" assure des missions de guerre entre Djibouti et Diégo Suarez (Madagascar), il est attaqué par les troupes anglaises en mai 1942. Des combats ont lieu en rade de Diégo puis à terre. Le maître mécanicien Yves Le Dreff est grièvement blessé et décède à bord du navire hôpital "Atlantis" le 8 mai 1942.

Son corps n’a jamais été retrouvé malgré les recherches effectuées près de l’Amirauté britannique. Quelques objets personnels sont remis à la famille à la fin de la guerre.

Texte de la citation à l’ordre du corps d’armée attribuée au maître mécanicien Yves Le Dreff, embarqué sur le sous-marin "Béveziers" lors de la bataille de Dakar (Sénégal) : "A été, par son calme et son sang-froid, l’auxiliaire précieux du commandement pendant les attaques des 24 et 25 septembre 1940. Est autorisé à porter la médaille coloniale avec agrafe en argent A.O.F. Etait présent à bord les 23, 24 et 25 septembre 1940."

Il était Maître mécanicien.
Son unité : Béveziers
  • Légion d'Honneur (chev.)
  • Médaille Militaire
  • Croix de Guerre 39-45
  • Médaille Coloniale Afrique Occidentale Française
  • Citation à l'Ordre du Corps d'Armée
Il est décédé le 08 mai 1942.
Porté disparu
Son décès est inscrit à la commune de Saint-Renan (Finistère)

Béveziers

sous-marin Béveziers

Sous-marin de grande patrouille type Redoutable, le Béveziers (1550 tonnes), construit par l'arsenal maritime de Cherbourg a été mis en service le 4 juin 1937. Basé aux Antilles, le Béveziers participe à l'escorte des convois en 1939, puis après des combats à Dakar, face aux forces anglaises, il est mis en gardiennage d'armistice à Toulon, en janvier 1941.

Affecté à Diégo-Suarez, il est coulé le 5 mai 1942, à l'ancre à Currier Bay (Dié...

Béveziers
6593
Le Dreff
Saint Renan
Finistère
DD
NULL
Il a été décoré : Légion d'Honneur (chev.),Médaille Militaire,Croix de Guerre 39-45,Médaille Coloniale Afrique Occidentale Française,Citation à l'Ordre du Corps d'Armée
acte du 13/3/1946 à Saint RenanMention MplF
B 15x21