Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France

Duguay-Trouin - Croiseur

Duguay-Trouinrduit

Le "Duguay-Trouin" était un croiseur léger de classe Duguay-Trouin, dite de 7500 tonnes. Il sera en service dans la marine nationale de 1923 à 1952. Il est le premier navire important mis en chantier en France après la première guerre mondiale et servira pendant la seconde guerre mondiale et la guerre d'Indochine. Il doit son nom au célèbre corsaire malouin René Duguay-Trouin (1673-1736).

Mis sur cale en août 1922 à Brest, il est lancé sur la cale du Point du Jour le 18 avril1923, et entre en service le 15 février 1927. Excellent  marcheur, il avait une parfaite tenue à la mer. Aux essais, à pleine charge, il sera capable de tenir 30 nœuds de moyenne pendant 24 heures à demi-puissance (encore capable de près de 30 nœuds, sans forcer en 1949.

Caractéristiques: longueur: 181,3 m – largeur: 17,5 m – tirant d'eau: 6,14 m déplacement: 7300 t – puissance: 100.000 cv – 8 chaudières Guyot – 4 turbines Parsons - 4 hélices – vitesse maximum : 33 nœuds Armement : 8 canons de 155 mm – 4 canons de 75 mm – 12 torpilles

Entre 1936 et 1939 le "Duguay-Trouin" navigue entre l'Atlantique et la Méditerranée, au profit notamment de l'école des canonniers. Au début de la seconde guerre mondiale, il est à Dakar (Sénégal) dans une escadre franco-britannique constituée pour rechercher les cuirassés de poche allemands qui font la guerre au commerce dans l'Atlantique. En juillet 1940 il intègre la Force X, à Alexandrie (Egypte) aux ordres de l'amiral Godfroy, pour coopérer avec la "Mediterranean Fleet" contre la marine italienne.

Lorsque le Gouvernement britannique lance l'Opération Catapult pour prendre le contrôle des navires de guerre français, un accord local peut être trouvé entre l'amiral Godfroy et l'amiral Andrew Cunningham, qui aboutit à une démilitarisation sur place de l'escadre française. La Force X ne rallie les Alliés qu'à la fin mai 1943, et rejoint Dakar, le 3 septembre 1943, en passant par le canal de Suez et le tour de l'Afrique par le cap de Bonne-Espérance. Le "Duguay-Trouin" sera alors modernisé à Oran pour recevoir un armement anti-aérien conséquent (4 canons de 75 mm AA, 15 canons de 20 mm Aa et 10 mitrailleuses Aa de 13,2 mm). Après de nombreuses patrouilles dans l'Atlantique en 1943 et 1944, il reprend le combat en mars 1944 et transporte des troupes entre Alger, Ajaccio, Oran et Naples. En août/septembre 1944, il participe au débarquement de Provence, puis aux opérations de bombardement le long des côtes italiennes jusqu'en avril 1945.

Le 28 mai 1947, au début de la guerre d'Indochine, le "Duguay-Trouin" quitte Toulon, à destination de Diego-Suarez, puis Saïgon où il arrive le 13 novembre 1947. De 1948 à octobre 1951, il sert d'appui feu et de soutien aux commandos de débarquement. Il est alors le navire amiral de la division navale d'Extrême Orient en Indochine, et effectuera 400 jours de missions de guerre.

Le "Duguay-Trouin" appareille définitivement de Saïgon le 22 septembre 1951, il accoste à Toulon le 22 octobre 1951, il sera condamné le 29 mars 1952. En mars 1953 il est vendu pour démolition. La carrière du "Duguay-Trouin" fut une des plus longues des navires de l'époque.

Sources :

Sources : Annuaire des bâtiments de la flotte tome 2

Photo : Wikipédia

Croiseur