Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France

Michel Joseph Marie Raguénés

est né le 07 mai 1910 à Ploudalmézeau (Finistère)

Fils de Jean Marie et de Marguerite Louise Balcon, cultivateurs et goémoniers, Michel naît le 7 mai 1910 à la ferme familiale située au lieu-dit Kerros en Ploudalmézeau.

Il passe son enfance dans son quartier de naissance en compagnie de ses sœurs (Jeanne, Josèphe et Françoise) et de ses frères (Jean et Prigent) qui, très jeunes, aident leur père à la récolte du goémon en mer et sur la côte sauvage.

En provenance de l’inscription maritime, Michel est incorporé dans la marine nationale au 2e dépôt de Brest le 7 mai 1930 (matricule : 1721 B 30) pour effectuer son service militaire.

Après avoir fait ses classes, il rejoint la flottille 2e région en qualité de matelot de 2e classe canonnier où il demeure affecté jusqu’au 7 octobre 1931.

Michel décide de continuer sa vie professionnelle dans cette marine et contracte un premier engagement d’une durée de trois ans.

Il rallie le croiseur "Foch" en novembre 1931à bord duquel il obtient le brevet élémentaire de chauffeur. Il est ensuite affecté sur le torpilleur "Tonkinois" en novembre 1932 où il est promu au grade de quartier maître de 2e classe, sur le cuirassé "Jean Bart" en février 1934.

Le 29 octobre 1935, à Guilers (29), Michel épouse Francine Landuré qui lui donnera un enfant, Gilberte, née en 1936.

Sa carrière continue sur le contre-torpilleur "Jaguar" en janvier 1936, à l’école des mécaniciens et chauffeurs de Toulon en octobre de la même année, sur le cuirassé "Paris" en avril 1937 où il devient chouf (terme de l’argot maritime qui désigne le quartier maître de 1e classe dit quartier maître chef).

Il suit le cours du brevet supérieur à l’école des mécaniciens et chauffeurs de Toulon d’octobre 1937 à avril 1938 puis, après avoir obtenu le précieux diplôme, Michel est affecté sur le cuirassé "Lorraine" durant deux mois.

Promu au grade de second maître, premier grade du corps des officiers mariniers, il  rejoint le cuirassé "Bretagne" en septembre 1938.

Le second maître Michel Joseph Marie Raguénès disparaît à l’âge de 30 ans à bord du cuirassé "Bretagne" avec plus de 900 autres marins de son équipage dans les eaux du port de Mers el-Kébir

Michel est cité à l’ordre de l’armée de mer le 29 janvier 1946 pour le motif suivant : "Glorieusement disparu avec le cuirassé Bretagne lors de la perte de ce bâtiment le 3 juillet 1940".

 

Il était Second Maître chauffeur.
Son unité : Bretagne (cuirassé)
  • Médaille Militaire
Il est décédé le 03 juillet 1940.
Porté disparu
Son corps repose au cimetière de Mers El Kébir
Document portant la mention MPLF : AC-N° 35

Bretagne (cuirassé)

Cuirassbretagne

Bretagne : cuirassé construit à Brest en 1916. Après la capitulation signée par le maréchal Pétain, pour éviter qu'elle ne tombe entre les mains des Allemands, Churchill décide de détruire la flotte française qui stationne à Mers-el-kébir (6 km d'Oran) : opération Catapult. Les négociations entre les amiraux Somerville (anglais) et Gensoul (Français) échouent...

Bretagne (cuirassé)
7001
Raguénés
Ploudalmézeau
Finistère
07 mai 1910
DE
NULL
Il a été décoré : Médaille Militaire
AC-N° 35 du 07/05/1910 Ploudalmézeau
C 12x17