Frédéric Le Mouillour Mémorial national des marins morts pour la France

Fort Médine - Cargo

138

La marine marchande de la France Libre a été crée au début du mois de juillet 1940 par l'ordre n° 1 de l'amiral Muselier, après que cette question ait été étudiée au cours des réunions de Gaulle-Churchill au cours desquelles se mettaient au point l'action et le fonctionnement de la France Libre.
Le cargo Fort Médine a fait partie des bâtiments de la marine marchande F. N. F. L. C’était était un cargo de 5355 tonneaux construit en 1919 à Stockton-on-Tees (Grande Bretagne) sous le nom de Bradford City. Acheté en août 1929 par la compagnie des Chargeurs réunis, il portera le nom de Fort Médine (poste français du Sénégal assiégé en 1857).
Il sera saisi par la marine anglaise à Falmouth (Grande- bretagne), le 13 juillet 1940.
Le 20 février 1941, à 5 heures du matin, ce cargo sautait sur une mine magnétique (probablement larguée par avion) au large des docks de Swansea (Pays de Galles), se brisant en deux et coulant rapidement, alors qu’il arrivait au terme de son voyage en provenance du Canada avec 7000 tonnes de minerai de fer pour les besoins des aciéries de Port Talbot. Son capitaine, Rebour Louis, grièvement blessé par l’accident, décédait lors de son transfert à l’hôpital.
Le 7 mars 1941, Rebour est fait Compagnon de la Libération à titre posthume. La croix de guerre lui est décernée le 28 avril 1941, et le 28 avril 1945 il sera nommé au grade de chevalier du Mérite maritime.

Cargo