Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France

François Louis Marie Boniou

est né le 04 septembre 1914 à Spézet (Finistère (29))

François Louis Marie Boniou est le fils de François Louis, cultivateur à Kerguen sur la commune de Spézet, et de Marie Françoise Le Bloas.
En 1914, le père de François, soldat de 2e classe du 118e régiment d’infanterie, est mobilisé sur le front  et décède au combat : il  "meurt pour la France" le 22 août 1914 lors d'un assaut pour stopper l'offensive allemande de Maissin, en Belgique. Le valeureux père du jeune François ne verra donc jamais son fils né le 5 septembre 1914.

La famille réside à Kerguen et le jeune François, pupille de la Nation, est scolarisé à l’école publique de Spézet. En avril 1931, à l’issue de sa scolarité, il s'engage dans la Marine pour 3 ans et suit la formation de l'école des mousses sur le bâtiment école "Armorique".

En janvier 1932 il embarque sur le cuirassé "Courbet" et le 1er juillet 1932 il est promu matelot de 2e classe  canonnier.

En juillet 1932 il est affecté sur l'aviso "Yser". Au cours de cette affectation, le 1er juillet 1936, François est promu quartier maitre de 2e classe canonnier.

En mai 1937 il embarque sur le porte-avions "Béarn" puis sur le contre-torpilleur "Bison" le 17 novembre 1939.

Le 3 mai 1940, le contre-torpilleur "Bison", attaqué par des avions allemands, coule en quelques secondes devant Namsos en Norvège, entraînant dans la mort François Boniou et 138 autres membres de l’équipage dont le commandant Bouan.

La famille déjà très cruellement éprouvée en 1914 par la mort du père est à nouveau plongée dans la peine et le deuil par le décès du fils.

Il était Quartier-maître canonnier.
Son unité : Bison
  • Médaille Militaire
Il est décédé le 03 mai 1940.
Porté disparu
Son décès est inscrit à la commune de Spézet (29)
Document portant la mention MPLF : Acte de naissance 1914/104

Bison

Contre-torpilleur Bison

Le contre-torpilleur Bison

Du type Guépard/Valmy (1930-1940), le contre-torpilleur Bison (2.700 tonnes), construit par l’arsenal maritime de Lorient, a été mis en service le 24 octobre 1930. Capable d’atteindre la vitesse record de 40 nds, il a d’abord été affecté à Brest en 1932.

Dans la nuit du 7 au 8 février 1939, les croiseurs de la 2e escadre de Brest servent de but aux flottil...

Bison
9164
Boniou
Spézet
Finistère (29)
DF
179915
Il a été décoré : Médaille Militaire
Acte de naissance 1914/104
D 11x15