Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France

Louis Romain Augustin Levallois

est né le 09 mai 1872 à Dieppe (Seine-Maritime (76))

Fils de Louis François Augustin Levallois, marin-pêcheur, et de Zoé Armante Georgina Lefebvre, poissonnière à la Halle de Dieppe, Louis-Romain passe son enfance à Dieppe dans le quartier des pêcheurs puis à l’île du Pollet.

Il fréquente l’école communale de sa commune avant de s’engager dans la marine.

Le 1er mai 1885, quelques jours avant son 13e anniversaire, il embarque en qualité de mousse sur l’"Émile et Marie " armé au cabotage. C’est le début d’une carrière de 32 années consacrée principalement à la pêche. Le 9 mai 1888, devenu novice, il navigue sur le "Marie Anna" et deux ans plus tard, âgé de 18 ans, il est inscrit définitif au quartier maritime de Dieppe alors qu’il pratique la petite pêche sur le "Phénix".

Le 14 mars 1892, il est appelé dans la marine d’État et rejoint le 1er dépôt. Après une période militaire de 3 années dont un embarquement de 2 ans sur "L’Épervier", c’est le retour à la marine de pêche. Il a 23 ans et déjà une expérience solide du métier de marin. Le 5 octobre 1895, il  reprend la mer comme matelot sur le "Louise François" armé à la petite-pêche.

Le 12 janvier 1898, il épouse à Dieppe, Philomène Louise Marie Rouland et fonde une famille qui n’a de cesse de s’agrandir ; en effet, de cette union naissent 9 enfants dont trois filles et six garçons. Louis Romain ne ménage donc pas sa peine pour subvenir aux besoins de sa maisonnée qui vit très modestement dans un deux pièces du quartier des pêcheurs à Dieppe.

Il choisit alors de servir sur des bateaux qui pratiquent la grande pêche : "Duguesclin", "Clétat/Mer", "Beaucis/Mer" et "Alfred". Entre 1896 et 1902, il effectuera 6 campagnes à Terre-Neuve, chacune l’éloignant de son foyer de 7 à 10 mois consécutifs. Il réitère en 1907 pour une campagne de 5 mois en Islande.

Toutefois, ses absences lui pèsent et Louis-Romain décide, afin d’être plus présent auprès de sa grande famille et de voir ses enfants grandir, de s’adonner presqu’exclusivement à la petite pêche et au cabotage. Ses affectations le conduisent à naviguer, entre autres, sur le "Charité", la "Jeanne", le "Saint-Louis", "l’Aigle", le "Sainte Marie" mais aussi dès le début de la Grande Guerre sur le "Portsmouth", le "Brest", le "Maine" et le "Bordeaux" armés au cabotage.

Sur le "Sacré Cœur de Jésus" et sur le "Baptiste Pollet", il pratique la pêche au large en 1916 puis il rejoint le "Saint-Joseph" et enfin son dernier embarquement, le chalutier à vapeur "Espérance" le 26 mai 1917.

Louis Romain y perd la vie le 17 août de cette même année alors que ce bateau saute sur une mine à quelques encablures du port de Dieppe. 10 des 11 hommes d’équipage subissent le même sort.

Le matelot Louis-Romain Levallois laisse derrière lui une veuve et 9 orphelins dont le plus jeune est seulement âgé de 10 mois. Yvonne, la benjamine de la famille, arrêtera de fréquenter l'école à l'âge de 10 ans pour élever ses deux jeunes frères permettant ainsi à sa mère d'aller vendre le poisson pour pourvoir aux besoins de la famille.

A la suite de cette tragédie, les enfants Levallois ont été reconnus pupilles de la Nation.

 

Il était Matelot.
Son unité : Espérance
  • Médaille Militaire
  • Croix de Guerre 14-18 avec étoile (s)
Il est décédé le 17 août 1917.
Porté disparu
Son décès est inscrit à la commune de Dieppe (76)
Document portant la mention MPLF : Extrait acte de décès du 18 septembre 1980

Espérance

Espérance la vraie

Le vendredi 17 août 1917, le temps est très beau, il souffle une petite brise d'W.S-W., la mer est belle. Le service de surveillance de pêche est assuré par la "Mouette" et l'"Henriette". Le chalutier à vapeur "Espérance" appartient à une flottille de 41 navires, 30 au chalut, 11 au maquereau. A 18 h 20, il saute sur une mine allemande déposée par un sous-marin à 15 milles au large de Dieppe. L'étrave est disloquée par l'explo...

Espérance
9270
Levallois
Dieppe
Seine-Maritime (76)
DF
180307,180314,180311,180308,180312,180309,180310,180313
Il a été décoré : Médaille Militaire,Croix de Guerre 14-18 avec étoile (s)
Extrait acte de décès du 18 septembre 1980
D 11x15