Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France

Jean Bouguennec

est né le 19 mars 1918 à Saint Eloi (Finistère)

"Engagé à fond avec son bâtiment dontre des forces adverses très supérieures, a fait preuve d'un total esprit de sacrifice. A glorieusement disparu en combattant" tel est le texte de sa citation.

Il a disparu lors de la perte du sous marin "L'Acteon" fixée au 9 novembre 1942 "coulé par les anglais au large de Mers-el-Kébir" (note du donateur). La famille informée en avril 1943 lui adressait encore un message le 19 mars précédent.

Il était Quartier Maître Radiotélégraphiste.
Son unité : Actéon
  • Médaille Militaire
  • Croix de Guerre 39-45
Il est décédé le 09 novembre 1942.
Porté disparu
Document portant la mention MPLF : lettre du secrétariat d'état à la Marine 21 janvier 1953 n° 349 M/SA/DECO

Actéon

Acteon001

Le sous-marin Actéon fait partie des trente-et-un sous-marins de « 1500 tonnes », à double coque, réalisés en application des plans de l’ingénieur général du Génie Maritime Roquebert, qui a été à la tête de la conception d’une centaine de sous-marins construits ou mis en chantier entre 1920 et 1940.

Actéon
6766
Bouguennec
Saint Eloi
Finistère
19 mars 1918
DG
173855,173856,173857,173858
Il a été décoré : Croix de Guerre 39-45,Médaille Militaire
D 11x15