Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France

Alain Kerdreux

est né le 25 juillet 1896 à Crozon (Finistère (29))

Fils de Jean Marie et de Marie Michelle Drévillon, Alain naît le 25 juillet 1896 à Crozon. Domicilié à Brest il épouse de Marie Jeanne Brélivet.

En provenance de l’inscription maritime (petite pêche à Camaret – 29), Alain est incorporé dans la Marine Nationale au 2e dépôt de Brest le 12 avril 1915 (matricule : 30-1916.2). Il est ensuite affecté sur le croiseur cuirassé « Gloire » en qualité de canonnier puis au 2e dépôt.

Le 15 octobre 1919, il quitte la Marine et retourne à la petite pêche à Camaret.

Le 5 janvier 1926, il s’engage dans le corps des marins de la direction du port de Brest. Il disparaît le 18 juin 1940 lors de la perte du remorqueur « le Provençal », victime d’une mine magnétique en rade de Brest.

Il était Second Maître D.P. (Vétéran).
Son unité : Provençal
  • Médaille Militaire
  • Citation à l'Ordre de l'Armée
  • Citation à l'Ordre de la Division
Il est décédé le 18 juin 1940.
Porté disparu

Provençal

41

Livré à la France au titre des dommages de guerre 14-18. Détruit par mine en rade de Brest, lors de l'évacuation du port le 18 juin à 12h45. (Un seul survivant). Une plaque à l'entrée de la DP à Brest porte les noms des disparus du Provençal.

Provençal
6788
Kerdreux
Crozon
Finistère (29)
DG
173928,173929
Il a été décoré : Citation à l'Ordre de l'Armée,Citation à l'Ordre de la Division,Médaille Militaire
B 15x21