Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France

Maurice François Marie Lemoine

est né le 03 novembre 1918 à Noyal sur Vilaine (Ille et Vilaine (35))

Fils de Jean Lemoine et de Marie Turpin, Maurice Lemoine est né le 3 novembre 1918 à Noyal sur Vilaine (35). Sa famille habite Rennes Sa famille habite Rennes où son père bénéficie d’un logement de fonction en sa qualité d’ingénieur de l’usine à gaz de Rennes. Maurice avait un jeune frère, André. Elève brillant, Maurice accomplit toutes ses études secondaires dans un lycée rennais. C'est un jeune homme gai, très respectueux, attentionné, altruiste, doté d'une excellente éducation. Il avait la particularité d'avoir une forte et belle voix qui faisait l'admiration de tous. , notamment lors de la fête de St Hubert. Brillamment admis en 1936 à l'école des arts et métiers de Lille, il a obtenu son diplôme d’ingénieur en 1938 à l’issue de sa formation. Admis à l’école navale (matricule : 3650 B 38), il y suit une formation d’ingénieur mécanicien de marine du 28 septembre 1938 au 15 janvier 1940. Passionné d’aviation, il souhaitait à terme s’orienter vers l’aéronavale. Il embarque en qualité d’ingénieur mécanicien de 3e classe à bord du cuirassé « Dunkerque » où il est victime de la tragédie maritime de Mers el-Kébir le 3 juillet 1940. Maurice s’était marié le 15 janvier 1940 avec une jeune brestoise, Maryvonne Lambert, dont le père, ingénieur des travaux publics, a été le fondateur du syndicat d’initiative de Plougonvelin. Compte tenu des mouvements du « Dunkerque, le jeune couple n’aura vécu ensemble que 30 jours. Maurice écrit quotidiennement à Maryvonne, partageant la joie du futur enfant qui s’annonçait. Maurice souhaitait ardemment une fille dont il avait tenu à choisir le prénom, Mireille, née en novembre 1940, ne connaîtra pas hélas son père.   Jeune veuve de guerre, Maryvonne reprend avec courage et tenacité ses études dés 1940 à la faculté de droit de Rennes où elle obtient une licence. Elle achèvera sa carriçre professionnelle en qualité d’intendante de l’éducation nationale à Tours. Elle aura aussi la douleur de perdre son frère, résistant dans le Vercors et mort en déportation au camp de Mathausen à l'âge de 24 ans.  

Il était Ingénieur mécanicien de 3e classe.
Son unité : Dunkerque
Il est décédé le 03 juillet 1940.
Son corps repose au cimetière de Mers-el-Kébir

Dunkerque

61
Navire amiral de l'escadre attaquée le 3 juillet 1940, par les Anglais, à Mers-el-Kébir, pour éviter selon Churchill qu'elle ne soit livrée aux Allemands. (Opération Catapult). Amarré cul au quai, dans l'impossibilité d'appareiller, le Dunkerque est gravement touché par les tirs des cuirassés anglais. Avec de nombreux marins tués et des quantités de blessés, il finit par s'échouer près du port de pêche de Kébir. Le 6/07, lors de l'attaque aérien...
Dunkerque
7865
Lemoine
Noyal sur Vilaine
Ille et Vilaine (35)
DG
NULL
Il a été décoré : Aucune médaille
E 10x13