Frédéric Le Mouillour Mémorial national des marins morts pour la France

Vaillant - Chalutier à vapeur

Vaillant001

Vaillant était un chalutier à coque acier, propulsé par une machine à vapeur. Il avait été construit en 1921, au début de la grande mutation de la flotte française de grande pêche qui marque le passage de la voile à la vapeur. Construit aux Chantiers & Ateliers Augustin Normand du Havre, pour le compte d’un armateur boulonnais : Léon Poret, fondateur de la société anonyme « Les Pêcheries de France », il avait été lancé le 29 octobre 1921 sous le nom de Edouard Watteau.

Ses principales caractéristiques :

Longueur : 60,05 m – largeur : 9,79 m – Creux : 4,80 m – jauge brute : 924 tx – Jauge nette : 393 tx – Equipage : 47 hommes. Avec ses trois « sister-ship » : Jules Elby, René Godet, Joseph Vandwalle, Edouard Watteau sera exploité à Boulogne tout en étant immatriculé au Havre. Ces quatre navires ultra modernes sont destinés à la grande pêche, mais équipés chacun d’une cale frigorifique, ils peuvent aussi se livrer à la pêche fraîche.

En décembre 1934, les Pêcheries de France vendent leurs quatre chalutiers à Saint Malo, qui à cette occasion, changent de noms, Edouard Watteau devient alors Vaillant. Exploités à partir de Saint Malo ils vont continuer la grande pêche à Terre-Neuve et débarqueront leur morue salée à Saint Malo ou à Fécamp. En septembre 1939, Vaillant est réquisitionné par la marine nationale, il devient le P14 et est intégré à la 2e escadrille de patrouilleurs auxiliaires de Casablanca, sous les ordres du lieutenant de vaisseau Marcel Janvier. Il effectue alors plusieurs missions d’escorte. Le 10 mai 1940 Vaillant rentre à Sheernes (GB) pour réparations. Le 3 juillet 1940, la Royal Navy déclenche l’opération Catapult, et s’empare de tous les navires français présents en Grande Bretagne. Le LV Janvier accepte de rallier Forces Navales Françaises Libres, le patrouilleur P14, ex Vaillant, est alors intégré à la première division de patrouilleurs auxiliaires d’Afrique Equatoriale avec Président Houduce et Vikings. Mais, en raison de son état de délabrement avancé, le P14 doit rebrousser chemin et rentrer à Greenock (Ecosse) où il est désarmé, il n’aura navigué en tout et pour tout que quatre jours sous pavillon FNFL. En mars 1942 la Royal Navy le réarme et l’utilise comme « boom gate vessel ». Renommé Balise U04, il est chargé de manœuvrer les filets anti sous-marins qui protègent les ports et les estuaires. La paix revenue Vaillant est restitué à son armateur en 1946 mais son état n’engendre pas un élan d’allégresse auprès de ce dernier car ses trois « sister-ship », coulés sous pavillon allemand ont été remplacés par des navires neufs. En 1952 Vaillant est racheté par l’armement Ledun de Fécamp, il va naviguer jusqu’en 1958 en faisant des résultats moyens dus à sa vétusté.

Le 21 avril 1959, l’Abeille 8 du Havre arrive à Fécamp pour prendre en remorque le vénérable morutier et le conduire à la démolition dans un chantier de Gand (Belgique).

Sources :

source: Les chalutiers classiques fécampois
             de Jack Daussy

Chalutier à vapeur
Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
En savoir plus
Analytics
Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
Google Analytics
Accepter
Décliner
Unknown
Unknown
Accepter
Décliner