Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France

Jean Louis François Costiou

est né le 15 mars 1921 à Quimperlé (Finistère)

Fils de Jean Marie Costiou, couvreur, et de Marie Louise Quentel, Jean Louis Costiou passe une grande partie de son enfance au lieu-dit Kerjustice en Tréméven, petite ville au nord de Quimpelé.

Un moment apprenti patissier, il embarque à seize ans comme mousse sur le bâtiment école "Armorique" et s'engage pour une durée de cinq ans dans la Marine nationale, le 7 juillet 1937.

A l'issue de cette première période de formation, il suit pendant six mois les cours de l'école des fusiliers puis est affecté, à compter du 23 septembre 1938, sur le cuirassé "Bretagne".

C'est sur ce bâtiment qu'il disparaît, le 3 juillet 1940 lors de la tragédie de Mers-el-Kébir.

Il était Matelot.
Son unité : Bretagne (cuirassé)
  • Médaille Militaire
  • Croix de Guerre 39-45 avec palme (s)
  • Citation à l'Ordre du Corps d'Armée
Il est décédé le 03 juillet 1940.
Porté disparu
Son décès est inscrit à la commune de Toulon
Document portant la mention MPLF : Etat Signalétique des Services

Bretagne (cuirassé)

Cuirassbretagne

Bretagne : cuirassé construit à Brest en 1916. Après la capitulation signée par le maréchal Pétain, pour éviter qu'elle ne tombe entre les mains des Allemands, Churchill décide de détruire la flotte française qui stationne à Mers-el-kébir (6 km d'Oran) : opération Catapult. Les négociations entre les amiraux Somerville (anglais) et Gensoul (Français) échouent...

Bretagne (cuirassé)
8977
Costiou
Quimperlé
Finistère
GE
NULL
Il a été décoré : Médaille Militaire,Croix de Guerre 39-45 avec palme (s),Citation à l'Ordre du Corps d'Armée
Jugement de décès tribunal de Toulon du 29 mai 1941
D 11x15 paysage