Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France

François André Sigorel

est né le 22 août 1932 à Langoat (Côtes d'Armor (22))

Fils de Louis et d'Eugénie Le Gardien, François est né le 22 août 1932 à Langoat.

Il s'est engagé pour trois ans le 14 février 1951 (matricule  1257 T 51) au CFM de Pont Réan.

Il a successivement été affecté sur le cuirassé "Lorraine", sur le destroyer d'escadre "Tunisien", à Marine Haïphong, à Marine Saïgon, sur la frégate-escorteur "Surprise" et au centre Siroco (CIR).

Affecté à la demi brigade de fusiliers-marins le 21 avril 1957, il a été tué le 19 juin 1959 à Aïn Séfra (Algérie) au cours d'une opération de maintien de l'ordre (opération Trident).

Il était Quartier-maître de 2e cl. Canonnier.
Son unité : DBFM Demi-Brigade de Fusiliers Marins
  • Médaille Militaire
  • Croix de la Valeur militaire
  • Médaille Coloniale
  • Médaille Commémorative des opérations de sécurité et de MO (agrafe Algérie)
Il est décédé le 19 juin 1959.
Son corps repose au cimetière de Langoat
Son décès est inscrit à la commune de Langoat
Document portant la mention MPLF : Acte de naissance

DBFM Demi-Brigade de Fusiliers Marins

Photo site-2

En mars 1955, à l’issue du vote favorable du parlement, le gouvernement décrète l'état d'urgence en Algérie. Un an plus tard, le 16 mars 1956, les pouvoirs spéciaux sont donnés aux forces armées ; et les décrets relatifs à organisation territoriale et à l'envoi des appelés du contingent en Algérie pour assurer le « maintien de l'ordre », sont publiés. En outre, le parlement vote la loi sur l'allongem...

DBFM Demi-Brigade de Fusiliers Marins
7389
Sigorel
Langoat
Côtes d'Armor (22)
GF
175503,175504
Il a été décoré : Médaille Militaire,Croix de la Valeur militaire,Médaille Coloniale,Médaille Commémorative des opérations de sécurité et de MO (agrafe Algérie)
C 12x17