Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France

Jean-René Mellaza

est né le 06 mai 1901 à Plouarzel (Finistère (29))

Fils de Yves et de Isabelle Michel, cultivateurs, Jean René naît le 6 mai 1901 à la ferme familiale située à Ruscumunoc en Plouarzel.
Il suit ses études à l’école publique de Trézien où il obtient le certificat d’études.
Après l’obtention de ce dernier, il travaille à la ferme familiale jusqu’au 14 octobre 1920 où, réalisant son rêve, il s’engage dans la Marine Nationale (matricule : 122533).


Incorporé au 2ème dépôt de Brest, il rejoint le cuirassé "Courbet" à Toulon le 4 février 1921. Pour son plus grand malheur, il est déclaré inapte à sa spécialité et classé « service auxiliaire » par la commission de réforme du 5ème dépôt de Toulon. Le 5 avril 1921, il retrouve le 2ème dépôt jusqu’au terme de son engagement.


Il revient travailler à Ruscumunoc, ses journées sont occupées par le labeur à la ferme et la récolte sur les plages environnantes puis le séchage et le brûlage des algues destinées à confectionner les pains de soude qui seront ensuite vendus à l’usine d’iode située à  Poulconq, à l’entrée du centre-ville, juste en face de la ria du Conquet.
Le 8 février 1925, il épouse Philomène Jégou, originaire du Langay en Plouarzel. De leur union, cinq enfants verront le jour : Ambroise, Yves (mort pour la France – guerre d’Algérie), Yvonne, François et Henri.


Début septembre 1939, il est mobilisé et sert au port de Pors-Scaff à Lampaul Plouarzel où il rend notamment service aux gabariers. Heureusement pour sa famille nombreuse et pour le suivi de la ferme, il est rapidement démobilisé.    


Le 16 août 1944, fuyant la Résistance, les troupes allemandes prennent en otage des habitants de Trézien dont Jean René Mellaza. Suivront plusieurs jours d’humiliation et de maltraitance dans les geôles nazies puis l’internement, la nuit, dans l’abri Sadi-Carnot.   

 
Le 9 septembre, vers 2 heures 30, un feu est allumé accidentellement par un soldat allemand, provoquant l’explosion de l’abri.

Son unité : Abri Sadi-Carnot
Il est décédé le 09 septembre 1944.
Son corps repose au cimetière de Plouarzel (29)
Son décès est inscrit à la commune de Plouarzel (29)
Document portant la mention MPLF : Acte de décès

Abri Sadi-Carnot

Explosion Abri Sadi-Carnot G

 

Brest, occupé par les Allemands depuis juin 1040, subit des bombardements intenses des forces aériennes anglo-saxonnes sur les bâtiments de la Kriegsmarine, stationnés dans son port militaire.

Le 31 juillet 1944, les Américains effectuent la percée d'Avranches et foncent vers Brest. Le 7 août, les premiers blindés américains se trouvent à...

Abri Sadi-Carnot
9318
Mellaza
Plouarzel
Finistère (29)
GF
180470,180471
Il a été décoré : Aucune médaille
1994/29
C 12x17