Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France

Yves Marie Salaun

est né le 19 janvier 1921 à Ploudalmézeau (Finistère (29))

Yves Marie est le 7e et dernier enfant de Emilie Briant et de Félix Salaün, patron pêcheur et sous-patron du canot de sauvetage de Portsall "Charles et Marie Chevillotte".

Après de bonnes études à l'école primaire et l'obtention de son certificat d'études, il embarque à 15 ans comme mousse à la petite pêche. Sérieux, travailleur, courageux, il devient vite un bon marin sous les ordres et la direction de son père.

Il a 19 ans lorsque l'invasion allemande déferle en Bretagne. Le 19 juin 1940, il passe en Angleterre avec le "Charles et Marie Chevillotte". Le canot de sauvetage (qui ne reverra plus la côte bretonne) emporte 13 jeunes gens de Portsall et 9 marins au service du sémaphore de Landunvez, soit 21 hommes qui arrivent à Plymouth.

Yvon Salaun, comme la plupart de ses camarades, s'engage dans les FNFL le 12 juillet 1940, et obtient facilement un brevet de gabier après une période d'instruction sur les goëlettes "Etoile" et "Belle Poule" de notre école navale. Il devient ensuite instructeur, puis matelot de bord. En juin 1944, il participe comme quartier-maître sur la "Combattante"  au débarquement des alliés sur les côtes normandes.

Il revient avec son navire à Brest en janvier 1945 et peut profiter dans sa famille durant une dizaine de jours de détente, après en avoir été séparé pendant plus de quatre ans et demi. Malheureusement, il ne devait plus revoir les siens. La "Combattante" reprit son service et sauta sur une mine au large de l'estuaire de la Humber (mer du Nord) le 24 février 1945 à minuit. Yves Salaün, qui venait de quitter Portsall, disparut avec l'arrière du navire, coupé en deux.

Pour lui rendre hommage, la SNSM de Portsall baptisa son canot de sauvetage "Yvon Salaün" (voir photos) ; l'impasse qui dessert l'ex-maison familiale à Portsall porte le nom "Impasse Yvon Salaun".          

Il était Quartier-maître de man?uvre.
Son unité : La Combattante
Il est décédé le 23 février 1945.
Porté disparu
Son décès est inscrit à la commune de Ploudalmézeau
Document portant la mention MPLF : Acte de décès

La Combattante

55

Ex -"HMS Haldon" lancé en 1942 aux chantiers Fairfield de la Clyde à Glasgow, destroyer de la classe Hunt, armé par les FNFL à compter du 15/12/42 et reclassé "torpilleur".

"La Combattante" (cdt Patou), était au débarquement en Normandie, devant les plages de Courseulles, le 6 juin 1944, tirant pour réduire les batteries côtières allemandes (cf. "Le Marin" du 24 juin 1994). Le 14 juin 1944, "La Combattante

La Combattante
7353
Salaun
Ploudalmézeau
Finistère (29)
19 janvier 1921
GG
175365,175366,175367,175368
Il a été décoré : Aucune médaille
1946/68
C 12x17