Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France

Torpilleur 300 - Torpilleur

torpilleur315cs7

La construction du "Torpilleur 300", torpilleur numéroté type 295, débute en 1903 au Chantier Dyle & Bacalan de Bordeaux et sera achevée en 1908 par sa mise en service au mois de février.1908.

Affecté à la 3ème flottille des torpilleurs de l’Océan basée à Rochefort le bâtiment sera basé à Cherbourg jusqu'à sa fin tragique le 1 novembre 1916.

                      

Caractéristiques principales :

Longueur 40,2 mètres, largeur 4,4 mètres, tirant d'eau de 2,6 mètres, d'un tonnage de 101 tonnes il est propulsé par un moteur de 2000 cv.

Son armement est constitué de 3 tubes lance-torpilles et de 2 canons de 37 mm

.

Circonstances

Un quart d'heure avant le coucher du soleil, le 1er novembre 1916, le "Torpilleur 300" sortait du port pour aller en patrouille avec le torpilleur 308, les dragueurs Marguerite IV et Saint-Pierre et l'arraisonneur Neptune. Il était commandé par l'enseigne de vaisseau Luneau.

A 18 heures, une explosion retentit, si forte qu'elle fut perçue au Havre même d'où quelques travailleurs du port aperçurent six éclairs comme des flammes de canon du côté de la bouée. Les patrouilleurs, devant des obus qui retombaient près de leur bords, annoncèrent "ennemi en surface". C'était hélas ! Une fausse alerte en effet, le "Torpilleur 300" venait tirer des coups de canons afin préciser sa position dans la nuit tombante.

Le "Torpilleur 300" venait de sauter en un endroit qui juste une heure auparavant avait été dragué mais où, dans les jours précédents des mines avaient été ramassées. L'arraisonneur Neptune arrivait dix minutes plus tard sur les lieux et recueillaient des survivants, mais un tiers de l'équipage, soit 12 marins, avait disparu.

Quoique l'accès du port du Havre soit dragué presque quotidiennement, quand les conditions météorologiques le permettait, le "Torpilleur 300" a, vraisemblablement, heurté une des mines, qui formaientt le barrage 175b, mouillées par le sous-marin allemand UC 26

Sources :

Sources : Albert Chatelle, La base navale du Havre, éditions Médicis, 1949.

                Forum 14-18

Photo : site internet

Numeriser-272-11Numeriser-275-11TORPILLEUR-300-LOE-21
Torpilleur