Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France

Jérôme Kervella

est né le 13 juin 1884 à Plougastel-Daoulas (Finistère (29))

Jérôme Kervella naît le 13 juin 1884 à Larmor en Plougastel-Daoulas.

A sa naissance, son père François est à la retraite de la Marine nationale depuis deux mois, après avoir navigué pendant 17 ans. Il est veuf, avec trois enfants de 10 ans à 20 ans, quand il se marie le 3 février 1876 à Plougastel-Daoulas avec Marie Salaün native de Brest. De ce mariage sont nés : Thérèse Marie Anne en 1877, Annette en 1879 et Jérôme en 1884.

Jérôme suit sa scolarité à l'école Saint-Adrien de Plougastel-Daoulas. Son père décède le 23 décembre 1898 à l'âge de 62 ans.

Le 1er Juillet 1898, alors qu'il a 14 ans, il embarque sur le "Cours après" comme mousse pour effectuer la petite pêche pendant quelques mois, aux alentours de Brest. Il change d'embarquement pour la chaloupe "Anneau des fiançailles" le 29 octobre 1898 qui effectue du bornage en rade de Brest.

Il décide à l'âge de 18 ans, le 27 septembre 1902, de continuer cette profession. Il devient inscrit maritime définitif le 16 juin 1902 et poursuit son travail comme matelot sur le même bateau. Il embarque sur le canot "Ollivier" le 11 décembre 1903 jusqu'à son appel sous les drapeaux le 1er octobre 1904. Il est affecté au "2e Dépôt" à Brest car il est soutien de famille depuis le décès de son père.

Dès son service militaire accompli, Jérôme reprend la petite pêche et le bornage sur le canot "Ollivier", puis sur la chaloupe "Victorieuse" à Plougastel-Daoulas et aux environs jusqu'au 1er août 1914.

Le 3 août 1914 l'Empire allemand déclare la guerre à la France. Jérôme est mobilisé comme matelot au "Front de mer" à Brest. Il est envoyé le 11 octobre 1915 au "5e Dépôt" à Toulon pour cinq mois puis embarque sur le croiseur cuirassé "Edgard Quinet". Ce croiseur est affecté à la 1ère division légère en Méditerranée, qui est en opération au Monténégro et en Tunisie. En 1916 il participe pacifiquement à l'occupation de Corfou, puis à l'évacuation de l'armée serbe.

Jérôme est démobilisé le 15 février 1919 et rentre à Plougastel-Daoulas.

Il se marie avec Marie Anne Cariou de Kertanguy-Talouron en Plougastel-Daoulas le 3 novembre 1919, ils auront deux garçons : Henry Louis né en août 1920 et Louis Michel né en juin 1922.

Après sa démobilisation, il retrouve la chaloupe "Victorieuse" du 25 mars 1919 au 17 juin 1926 comme matelot puis patron le 27 mai 1920.

Le 1er février 1929, il embarque sur le sloop "Alizé" jusqu'au 8 novembre 1933 et termine sa carrière de matelot sur le "Laurier du Vainqueur" le 24 avril 1934 à Plougastel-Daoulas. Il sera pensionné le 13 juin de cette même année.

Jérôme a travaillé avec Pierre Kervella, non parent, sur la "Victorieuse" quand il était patron puis sur "l'Alizé" où ils étaient tous les deux matelots.

En 1939, Pierre Kervella, devenu patron de "l'Alizé", lui demande de remplacer un membre de l'équipage mobilisé pour la guerre 1939-1945. Jérôme, 56 ans, est à la retraite depuis cinq ans et huit mois.

Le 14 février 1940 alors qu'il est en pêche avec ses quatre camarades en rade de Brest, le sloop "Alizé" est abordé et coulé par le sous-marin français "Archimède", navigant à proximité ; c'est le drame !...les cinq hommes d'équipage de "l'Alizé" disparaissent.

Jérôme fut le seul rescapé recueilli par le canot du sous-marin "Archimède". Il était inanimé et malgré les soins énergétiques qui lui furent prodigués à bord, puis à terre par deux médecins, il ne put être rappelé à la vie. Son corps a été débarqué à Laninon à Saint-Pierre-Quilbignon. Son décès fut déclaré à 13 heures le 14 Février 1940;

Il avait déjà perdu ses deux oncles paternels tragiquement l'un à l'âge de 41 ans et l'autre de 39 ans.

Ce tragique accident fait 5 victimes : Pierre Kervella, le patron pêcheur, Joseph Le Gall, Jean-Marie Calvès, Jérôme Kervella et son fils Louis-Michel 17 ans.

Il était Marin pêcheur.
Son unité : Alizé
  • Médaille commémorative de la Grande Guerre
  • Médaille d'Honneur des marins du commerce et de la pêche
Il est décédé le 14 février 1940.
Son corps repose au cimetière de Plougastel-Daoulas
Son décès est inscrit à la commune de Plougastel-Daoulas (Finistère)
Document portant la mention MPLF : Transcription acte de décès

Alizé

Alisphotocouleur-12

L’"Alizé"était un sloop coquillier construit en 1922 au chantier Rochedreux de Douarnenez. Il a d’abord navigué au quartier de Douarnenez ( D 2414 ) avant d’être racheté par Pierre Kervella, de Plougastel Daoulas, et d’être rattaché au quartier de Brest sous le n° B 2794.

Alizé
6566
Kervella
Plougastel-Daoulas
Finistère (29)
HE
NULL
Il a été décoré : Médaille commémorative de la Grande Guerre,Médaille d'Honneur des marins du commerce et de la pêche
Transcription acte de décès
C 12x17