Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France

Jean Charles André Poisson

est né le 29 mars 1897 à Rion des Landes (Landes (40))

Fils de Jacques Bernard Albert Poisson, maire et conseiller général, et de Jeanne Marie-Antoinette Courros, Jean naît le 29 mars 1897 à Rion-des-Landes, commune située dans le département des Landes en région Nouvelle-Aquitaine.

 A l’issue de ses études, Jean souscrit un engagement initial d’une durée de huit ans dans la Marine nationale et est incorporé sur le croiseur école "Duguay-Trouin" de l’"École navale" le 15 septembre 1914 en qualité de matelot de 1e classe.

Un mois plus tard, il poursuit sa formation en embarquant sur le croiseur cuirassé "Marseillaise" où il est promu au grade de quartier maître de manœuvre le 15 mars 1915.

Il retourne le 1er octobre à l’"École navale", désormais installée dans des bâtiments existants à Laninon, quartier de Recouvrance à Brest. Il est nommé aspirant de marine le 1er avril 1916 et alors muté sur le cuirassé "Bretagne". Il est promu au grade d’enseigne de vaisseau de 2e classe le 1er octobre 1916.

Jean rallie début novembre 1916 le contre-torpilleur "Commandant Lucas" puis, en janvier 1917, le cuirassé "France". Il rejoint l’"Aviation maritime de Saint-Raphael" le 27 juillet 1917 puis l’"Aviation maritime de Sousse" le 7 septembre où il est promu enseigne de vaisseau de 1e classe le 1er avril 1918.

Le 18 août 1918, en compagnie du quartier maître pilote Gaston Faveau (voir biographie sur ce site internet), il effectue, en service commandé, une mission de reconnaissance et de patrouille sur l’axe d’un convoi et est victime de l’accident de l’hydravion Donnet-Denhaut 200 hp dû à une panne de moteur, alors qu’il survole la côte près de Korba, sur le territoire de Grombalier (Tunisie).

Son corps est transporté à Sousse où, après identification, a lieu l’inhumation le 20 août suivant.

Son nom est inscrit sur le monument aux morts de Rion-des-Landes, sur l’aérostèle  érigée sur la colline de Costebelle qui domine la base de Hyères-Le Palyvestre (83) ainsi que sur le Mémorial de l’aéronautique navale du Cap de la Chèvre (29).

La famille Poisson a été très durement éprouvée durant cette guerre puisque trois autres frères sont Morts pour la France : Marie Antoine Bernard, capitaine au 10e régiment du génie, le 9 mai 1915 ; Joseph Louis Jacques, sergent au 94e régiment d’infanterie, le 23 mai 1916 ; Jean Louis Antoine, 2e classe de la section coloniale des infirmiers, le 23 octobre 1916.

L'association recherche la famille ou toute personne susceptible de fournir des informations (lettres, photos...) concernant ce marin.

Il était Enseigne de vaisseau de 1e classe.
Son unité : Centre d'aviation maritime de Sousse (Tunisie)
  • Légion d'Honneur (chev.)
  • Médaille commémorative de la Grande Guerre
Il est décédé le 18 août 1918.
Son corps repose au cimetière de Sousse (Tunisie)
Son décès est inscrit à la commune de Sousse (Tunisie)
Document portant la mention MPLF : Jugement de décès

Photographie : "Mémorial de l'Aéronautique Navale" de Lucien Morareau.

Centre d'aviation maritime de Sousse (Tunisie)

goliath

La décision de créer un centre d’aviation maritime à Sousse (Tunisie) est prise le 19 février 1917. Les travaux d’aménagement sont entrepris au mois d’avril et au mois de juillet, le centre est prêt à fonctionner. Le mois précédent, le professeur de 1ère classe d’hydrographie Bertin (grade équivalent à lieutenant de vaisseau) en a été nommé commandant. Les premiers appareils, des Donnet-Denhaut 150 ch, sont livrés...

Centre d'aviation maritime de Sousse (Tunisie)
7354
Poisson
Rion des Landes
Landes (40)
HE
NULL
Il a été décoré : Légion d'Honneur (chev.),Médaille commémorative de la Grande Guerre
Acte de naissance
C 12x17