Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France

Hôpitaux maritimes de Brest et Landerneau - Service Marine

Entrée hopital-GK

Le nouvel hôpital maritime de Brest est mis en service en 1834, après sa première pierre posée en 1832 par le duc de Clermont-Tonnerre, ministre de la Marine. Le service est assuré par les sœurs de la Sagesse jusqu’à leur expulsion en 1903 à la suite des lois anticléricales. Il offre 1 780 lits au plus fort de la demande d’hospitalisation en 1917.

 

L’hôpital maritime de Brest vers 1900.

En mai 1940, sa capacité est de 1 385 lits, avant son occupation par les Allemands en juin. Reconstruit à partir de 1952, il retrouve son nom initial de Clermont-Tonnerre avant de prendre l’appellation d’hôpital d’instruction des Armées Clermont-Tonnerre.

L’hôpital maritime de Bel Air de Landerneau a été en activité de 1944 à 1952, en position d’annexe à celui de Brest.

Après la fermeture des hôpitaux de Lorient (1999) et de Cherbourg (2002), seuls demeurent en activité, de nos jours, les hôpitaux militaires d’instruction de Brest et de Toulon.

L’école du service de santé des Armées de Bordeaux a fermé ses portes en 2011 ; depuis, la seule école de formation des praticiens des Armées en France est l’école de service de santé des Armées de Lyon-Bron.

Sources :

A noter qu’il existe une "Association amicale des anciens élèves de l’école principale du service de santé de la marine et des colonies"(ASNOM).

Source principale : site internet ASNOM

Service Marine