Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

René Delissen

est né le 30 mars 1921 à Dunkerque (Nord)

René Delissen, quatrième d'une fratrie de cinq enfants, est le fils d'Emile Delissen et de Laure Joséphine Cappele. Son père, Emile, officier de la marine marchande, ingénieur mécanicien principal, aura lui aussi  maintes occasions de s'illustrer pendant la 2e guerre mondiale après avoir rejoint le Général de Gaulle à Londres dès juin 1940.

Mécanicien de formation, René, le fils, s'engage dans la marine, à Cherbourg, le 3 mai 1939 pour une durée de 3 ans. Il est embarqué successivement sur le torpilleur ""Mistral"" puis sur le cuirassé "Strasbourg".  Démobilisé le 1er novembre 1940 avant la fin de son contrat, il rejoint sa région natale. Entré dans la résistance en 1943, il participe à des sabotages sur la zone côtière, en particulier sur le port de Dunkerque et à plusieurs combats dans la région Lilloise. Il trouve la mort au cours d'un violent accrochage avec une patrouille allemande à ARMBOUTS-CAPPEL. Les services accomplis dans la Résistance par René Delissen donnent lieu à l'octroi du certificat d'appartenance aux FFI.

Il était Matelot de 2e classe canonnier.
Son unité : Résistance
  • Presidential Unit Citation
Il est décédé le 21 septembre 1944.
Son corps repose au cimetière de Dunkerque
Son décès est inscrit à la commune de Dunkerque
Document portant la mention MPLF : Fiche signalétique 211 C 39 ,,

Résistance

En 1940, La France ne peut faire face à l’envahissement de son territoire par l’armée allemande : le gouvernement français capitule et signe l’armistice du 22 juin 1940. Mais, quelques jours avant, le 18 juin, à la

Résistance
7381
Delissen
Dunkerque
Nord
GD
NULL
Il a été décoré : Presidential Unit Citation
Carnet militaire
C 12x17