Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Claude Jean-Marie David

est né le 09 avril 1915 à Plouedren (Finistère (29))

Claude Jean Marie David est le fils de Jean Louis Marie et de Marie Yvonne Jézégou. Il naît à Plouédern dans le Finistère le 09 avril 1915. Il est le cadet d’une fratrie de huit enfants.

Ses parents sont agriculteurs. Ils vivent dans des fermes modestes. De 1915 à 1932, ils exploitent les terres de Pen Ar Vilin à Plouédern, Lavadur à Irvillac, Kervoaziou à Hanvec et Guen Emery à Irvillac.
La vie d’agriculteur est très difficile.
Après l’école communale, Claude Jean Marie David travaille au côté de ses parents. L’exploitation des fermes ne permet pas de nourrir correctement les frères et sœurs de Claude Jean Marie David.
Beaucoup de jeunes gens de son âge quittent la ferme et s’engagent dans la marine pour un avenir meilleur.

Claude Jean Marie contracte, le 03 janvier 1934, un engagement de trois dans la marine nationale.  Recruté comme matelot de 2ème classe sans spécialité, il est affecté sur le cuirassé  "Jean Bart"  navire école. Il reçoit une formation de Chauffeur sur le cuirassé "Paris".
Ce jeune matelot de 19 ans est breveté chauffeur le 01 avril 1934.

Après un embarquement sur le croiseur cuirassé "Ernest Renan",  il rejoint le contre torpilleur "Malin" le 25 mars 1936. Le travail de chauffeur, sur ce type de navire filant 40 nœuds, est harassant.
Charbonner, toujours charbonner, les chauffeurs sont à la peine jour et nuit.
Claude Jean Marie David aime son métier et se rengage pour trois ans le 03 janvier 1937.
Il est muté sur le contre torpilleur "Bison" le 04 mai 1937.
La seconde guerre mondiale éclate le 1er septembre 1939. Le destin de Claude Jean Marie David va très vite basculer. La campagne de Norvège débute le 09 avril 1940.

Le 03 mai 1940, le contre torpilleur "Bison" participe à l'évacuation du corps expéditionnaire français de la ville de Namsos au nord de Trondheim. Les transpots de troupes et leur escorte franchissent l'entrée du fjord de Namsos vers quatre heures du matin.
Le convoi qui se dirige vers Scapa Flow est attaqué en matinée par les avions de la Luftawaffe à environ 180 nautiques de la côte.

Le contre torpilleur "Bison" est touché à mort par une bombe larguée par un Stuka.
Vers midi, il s'enfonce lentement, pavillon haut, dans les eaux de la mer de Norvège entraînant la disparition de nombreux membres de l'équipage.

Le quartier-maître Claude Jean Marie David fait partie des disparus, il a 25 ans.

Il était Matelot de 2e classe.
Son unité : Bison
  • Médaille Militaire
Il est décédé le 03 mai 1940.
Porté disparu
Son décès est inscrit à la commune de Irvillac
Document portant la mention MPLF : Mémoire des hommes

Bison

Contre-torpilleur Bison

Le contre-torpilleur Bison

Du type Guépard/Valmy (1930-1940), le contre-torpilleur Bison (2.700 tonnes), construit par l’arsenal maritime de Lorient, a été mis en service le 24 octobre 1930. Capable d’atteindre la vitesse record de 40 nds, il a d’abord été affecté à Brest en 1932.

Dans la nuit du 7 au 8 février 1939, les croiseurs de la 2e escadre de Brest servent de but aux flottil...

Bison
9383
David
Plouedren
Finistère (29)
HF
NULL
Il a été décoré : Médaille Militaire
Transcription décès N°21
D 11x15 paysage