Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Denis Eliot

est né le 05 décembre 1909 à Guémené sur Scorff (Morbihan (56))

Denis, Julien, Louis Eliot, fils de François Marie Eliot, second-maître canonnier et de son épouse Marie Joseph Le Cunff, ménagère, exerce déjà le métier de chaudronnier, menuisier lorsqu'il entre dans la Marine à l'âge de 17 ans.

Il s'engage pour 5 ans dans la Marine nationale le 27 décembre 1926 et, bénéficiant de la filière de sélection au mérite de l'école de Maistrance, il prolonge son engagement de 2 ans supplémentaires jusqu'en 1933.

Son avancement est donc rapide et il passe quartier-maître en août 1927 puis second maitre en février 1929.

De même, sa formation initiale est très concentrée car il est affecté pendant dix mois sur le bâtiment "Vulcain" qui est à cette époque un bâtiment atelier et d'entrainement, avant de suivre les cours de spécialité de mécanicien à Toulon pendant un an à partir d'octobre 1927.

Moins de trois années plus tard suivant cette formation, il est déjà sélectionné pour suivre le cours de Brevet Supérieur (BS) qu'il obtient le 29 mars 1931. Il passe au grade de maitre dans la même année en octobre 1931.

Sa carrière est donc déjà tracée de la meilleure manière qui soit lorsqu'il se marie avec Marie-Thérèse, Albertine, Victoire Le Bivic à Toulon le 5 janvier 1933. En toute logique, il décide de rester définitivement dans la marine en acceptant le statut du cadre de Maistrance qui lui est proposé en fin d'année. Dans ce contexte de félicité, leur fille Ginette vient compléter la petite famille dès 1934.

Ses bons services lui doivent aussi de recevoir la médaille militaire le 30 juin 1937.

Au moment de la déclaration de guerre il est promu premier-maitre.

Concernant ses affectations, à l'issue de sa formation initiale, il choisit d'embarquer en octobre 1928 sur le Croiseur "Duguay-Trouin" mis en service l'année précédente puis est affecté sur le cuirassé "Bretagne" pendant un an à partir du mois de septembre 1929.

Il rejoint de nouveau Toulon pour suivre le cours du BS qu'il termine en avril 1931.

A l'issue de cette formation,  il est muté sur le Torpilleur "Mistral" qui venait de s'échouer au large de Sainte-Maxime. Il acquiert ainsi une grande expérience de ce type de situation particulière car il participe pendant 3 ans à toutes les opérations de renflouage et de réparation du bâtiment jusqu'en mai1934.

Puis, il rejoint de nouveau le cuirassé "Bretagne" pour une courte période de 6 mois, probablement pour des fonctions d'expertise car ce bâtiment venait de sortir d'une opération lourde de refonte ayant duré deux ans.

Il effectue ensuite des missions hydrographiques à Dakar de décembre 1934 à juin 1936 puis il embarque sur le croiseur "Colbert" jusqu'en octobre 1939 qui est en Méditerranée et effectue à cette période la surveillance pendant la guerre d'Espagne.

Après le sabordage de la flotte à Toulon fin 1942, il est mis en congé dès le mois de décembre pour une durée de trois mois. La famille met à profit ce temps disponible pour s'installer à Perros-Guirec (22).

Pendant l'occupation, il est affecté sur le Remorqueur "Gladiateur" basé à Lorient puis administré par Marine Paris jusqu'à la fin de l'été 1944.

Après un cours passage au Dépôt de Brest, il est désigné outre-mer à Casablanca le 7 décembre 1944 pour rejoindre le patrouilleur côtier "L'Enjoué".

Malheureusement, lors d'une opération d'escorte du cargo français "Agen", "L'Enjoué" est torpillé le 9 janvier 1945 par le sous-marin allemand U870 au large de Gibraltar. Le bâtiment coule en 30 secondes avec ses 63 membres d'équipage, aucun survivant.

Son nom est inscrit au monument aux morts de Perros-Guirec (22).

Il était Premier maitre.
Son unité : L'Enjoué
  • Médaille Militaire
Il est décédé le 09 janvier 1945.
Porté disparu
Son décès est inscrit à la commune de Perros-Guirec (22)
Document portant la mention MPLF : ESS

L'Enjoué

62

 

Ex USS PC-482, construit en 1942, (Defoe boat moto works). Cédé à  la France 15/07/1944 type corvette, 335 ts. (Transfert à  Casablanca sous immatriculation W44) Torpillé le 9 janvier 1945 à  16h40 par un U-Boot (U-870) à  10 milles N.E du Cap Spartel (psn 35 56N 05 49W). Aux ordres du LV Decugis, il assurait avec L'Effronté l'escorte du cargo Agen de Gibraltar à  Casablanca (convoi GC 107). "Un...

L'Enjoué
6497
Eliot
Guémené sur Scorff
Morbihan (56)
Aucune
NULL
Il a été décoré : Médaille Militaire
Acte naissance 1909/55