Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Jean Jules Emile Garnuchot

est né le 14 novembre 1906 à Bayonne (Pyrénées-Atlantiques (64))

Jean Jules Emile, fils de Charles Marie (37 ans) capitaine au "35è régiment d'infanterie" en garnison à Belfort et d'Alice Jeanne (32 ans) sans profession, naît au domicile de son grand-père maternel à Bayonne car son père Charles en déplacement, préfère ce repli sécurisant pour l'accouchement de son épouse.

C'est à Belfort (Haut Rhin) que Jean débute sa scolarité. Cependant devant ses bons résultats et les nombreux déménagements de sa famille, Jean intègre le "Prytanée militaire de La Flèche" et réussit brillamment ses études. C'est ainsi qu'il rentre à l'"Ecole Navale" le 1er octobre 1925 avec un engagement de 6 ans. Son parcours est alors éloquent, aspirant le 01/10/1926, enseigne de vaisseau de 2è classe le 01/10/1927 et embarque sur le croiseur "Jeanne d'Arc" pour la campagne d'application. A sa sortie, il fait de courtes mises pour emploi formatrices sur différents types de bâtiments :                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                           le croiseur "Duguay-Trouin", le croiseur hôpital "Annamite", l'aviso "Ville d'Ys" armé en garde pêche.

De là sa carrière prend un nouveau virage, il rallie la"5è escadrille de sous-marin" le 5 février 1931, puis la " escadrille" où il embarque sur "La Circé" du 16 juin au 07 juillet 1931. Il continue de visiter toutes les escadrilles avec la"" sur "l'Actéon" pendant 5 mois.

Ses brillantes qualités et capacités reconnues, il est désigné comme officier en second sur la "Psyché". Malheureusement il contracte la tuberculose et est déclaré inapte à la navigation sous-marine. Convalescent, il rend de très bons services à "l'Artillerie de Cherbourg "du 01/10/1934 au 11/10/1934 puis sur le contre torpilleur "Tigre" où il se familiarise avec l'artillerie embarquée. C'est justement cette spécialité qu'il choisit et qui le conduit sur le croiseur "Condorcet" à Toulon, bâtiment école des officiers torpilleurs où il obtient avec brio son brevet en 1935. De même cette année-là il passe Lieutenant de Vaisseau.

En sortie de spécialité, affecté sur le contre torpilleur "Indomptable" son commandant porte sur lui les appréciations suivantes : "Caractère ouvert et droit, de relation facile. A tout ce qu'il faut pour devenir un excellent officier après un embarquement sur un croiseur."

Déclaré de nouveau apte aux sous-marins, il est désigné comme officier en second du "Requin" en 4è région (Bizerte) du 16/08/1937 au 03/04/1939. Les appréciations de son commandant sont toutes aussi élogieuses : "Officier d'élite, doué de solides qualités de bon sens et d'intelligence ayant beaucoup de caractère et d'autorité, le LV Garnuchot est à la fois un excellent marin et un officier exact et régulier impeccable à tous les égards."

C'est à cette époque qu'il épouse Thérèse Marie de la Chapelle, le 22 avril 1938 à Saint Palais-sur-mer où il est domicilié, villa Paradénia. De cette union naîtra Bernadette.

Le 21/02/1939, ses excellentes qualités professionnelles sont récompensées par l'attribution du commandement du sous-marin "Junon" à la" 2è escadrille". Là encore le commandant de la flottille le juge comme: "Excellent commandant, connaissance du personnel jointe à une solide valeur technique, très aimé de son équipage, énergique et ferme, esprit critique restant dans le cadre de l'esprit militaire."

Mais l'opération "Dynamo" est déclenchée, la marine doit procéder à la démolition des infrastructures de Dunkerque et à l'évacuation du personnel.

La "Junon", quant à elle, est en réparation à Cherbourg c'est pourquoi Jean est désigné comme chef de l'équipe de démolition et embarque sur le "Jaguar" à Cherbourg avec toutes les munitions nécessaires.

Rescapé des attaques aériennes et navales du "Jaguar" il met toute son ardeur dans la mission confiée. Evacué de la poche de Dunkerque sur le dragueur "Emile Deschamps" il est malheureusement porté disparu suite à l'explosion du bâtiment sur une mine au large de Margate (Grande Bretagne) le 04/06/1940 et pourtant Dominique Lormier dans son livre "La bataille de Dunkerque" 26 mai-4 juin 1940 évoque ses derniers moments : "Garnuchot tout heureux d'aller retrouver son "Junon"."

Jean laisse derrière lui une femme éplorée et une petite fille qu'il a à peine eu le temps de connaître.

Jean totalise 15 ans et 8 mois de service effectif dont la majorité embarqué.

Par ordre N°519 FMN1 du 5 juin 1940 il reçoit la citation suivante à l'ordre de l'armée de mer : "Chef de l'équipe de démolition à Dunkerque a donné un magnifique exemple de courage, exécutant avec un calme parfait sous les violents bombardements toutes les missions qui lui ont été confiées."

Par décret du 24/07/1944 JO du 01/08/1944 il est nommé à titre posthume chevalier de la légion d'honneur et croix de guerre avec palme. Toutes ces distinctions sont remises à sa fille Bernadette résidant avec sa mère remariée à Sedan (Ardennes).

Jugement déclaratif de décès rendu par le tribunal civil de Marennes (Charente inférieure) le 25/11/1941 a droit à la mention " Mort Pour La France " transcrit aux registres de l'état civil de la mairie de Saint Palais-sur-Mer.

Une rue porte le nom de Lieutenant de Vaisseau Garnuchot à Lescar (64230).

Son nom figure sur la plaque commémorative du prytanée militaire de La Flèche (72).

Il était Lieutenant de vaisseau.
Son unité : Jaguar
  • Légion d'Honneur (chev.)
  • Croix de Guerre 39-45 avec palme (s)
  • Citation à l'Ordre de l'Armée de Mer
Il est décédé le 04 juin 1940.
Porté disparu
Son décès est inscrit à la commune de Saint Palais-sur-mer (17)
Document portant la mention MPLF : Acte de décès

Jaguar

150

Le Jaguar était un contre-torpilleur de 2400 tonnes construit par l’Arsenal maritime de Lorient et mis en service en novembre 1926. En 1940, il fait partie de la Deuxième Division de contre-torpilleurs, en compagnie des contre-torpilleurs de même classe Chacal et Léopard.

En mai 1940, les Allemands ont envahi les Pays-Bas, la Belgique, le Luxembourg. Depuis le 20 mai, ils sont à Abbeville. Le 22 mai, ces trois...

Jaguar
184327
Garnuchot
Bayonne
Pyrénées-Atlantiques (64)
HE
NULL
Il a été décoré : Citation à l'Ordre de l'Armée de Mer,Croix de Guerre 39-45 avec palme (s),Légion d'Honneur (chev.)
acte de décès 1941/30
C 12x17