Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Roger Charles Buisson

est né le 13 janvier 1922 à Charlieu (Loire (42))

Roger Charles est le fils de Félix et de Jeanne Marie Eugénie Pralus, dévideuse à la fabrique d'étoffes de soierie de Charlieu. La petite ville de Charlieu est réputée pour ses exceptionnelles étoffes de soie, destinées à la haute couture et à l'ameublement haut de gamme.

Un autre garçon viendra agrandir la famille en 1928. Roger et son petit frère fréquentent l'école laïque de Saint-Denis-de-Cabanne, petite commune où réside la famille située à 5 kilomètres de Charlieu.

Roger Charles commence à travailler dans le garage de son père, mécanicien, où il apprend avec lui le métier de mécanicien.

La France déclare la guerre à l'Allemagne le 3 septembre 1939.

Roger s'engage le 5 mai 1941 pour 3 ans dans la Marine nationale à Toulon, il a 19 ans. Compte tenu de ses compétences il est nommé matelot de 2e classe, breveté provisoire mécanicien.

Après un court séjour d'incorporation au "5e Dépôt des équipages de la Flotte" à Toulon (83), il reçoit une formation spécifique au "Centre des sous-marins de Toulon", jusqu'au 13 juin 1941. Il obtient alors le brevet définitif de la spécialité de mécanicien.

Il embarque sur le sous-marin "Argonaute" le 13 juin 1941. Il disparaît sur ce navire en mer le 10 novembre 1942.

Le décès est déclaré le 23 février 1944 par le Tribunal d'Oran. "Mort pour la France en opération".

Par ordre du 9 juillet 1943 l'état-major et l'équipage du sous-marin "Argonaute" ont reçu la citation suivante à l'ordre de l'Armée de mer : "engagé à fond avec leur bâtiment contre des forces ennemies très supérieures au cours des événements d'Afrique du nord, en novembre 1942, ont fait preuve d'un total esprit de sacrifice. Ont glorieusement disparu en combattant".

Cette citation comporte l'attribution de la croix de guerre 39/45 avec palme.

Il était célibataire, matelot 2e classe mécanicien.

Son nom est inscrit sur: 

Le monument aux morts de Saint-Denis-de-Cabanne (42)

Le monument commémoratif des sous-mariniers de Toulon (83)

Il était Matelot de 2e classe.
Son unité : Argonaute
  • Médaille Militaire
  • Croix de Guerre 39-45 avec palme (s)
  • Citation à l'Ordre de l'Armée de Mer
Il est décédé le 10 novembre 1942.
Porté disparu
Document portant la mention MPLF : Etat signalétique et des Services

Argonaute

sous-marin-ARGONAUTE

Le sous-marin Argonaute fait partie des seize sous-marins de deuxième classe, du type dit de 630 tonnes, ayant suivi la série des Ondine. De la tranche 1926, il n’a pas reçu de numéro Q (coque) comme pour les sous-marins de la même série : Diane, Méduse et Aréthuse. Mis en construction en avril 1927 par les établissements Schneider de Chalon-s...

Argonaute
184360
Buisson
Charlieu
Loire (42)
HE
NULL
Il a été décoré : Citation à l'Ordre de l'Armée de Mer,Croix de Guerre 39-45 avec palme (s),Médaille Militaire
Etat signalétique et des Services
D 11x15