Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Marius Joséphin Chiotasso

est né le 17 mai 1914 à Tourrettes-sur-Loup (Alpes-Maritimes (06))

Le village médiéval de Tourettes-sur-Loup est situé sur un éperon rocheux tombant à pic. Sa devise "toujours debout, vaillant".

Marius est le fils de Laurent Joseph agriculteur natif de Toulon et de Célestine Maria Bertrand native de Tourrettes-sur-Loup. Dans ce foyer est né Joseph Marius en 1911 et décédé à quatre jours.

Marius Josephin grandit dans ce village et fréquente l'école primaire de Tourrettes-sur-Loup. Plus grand il participe aux travaux des champs.

Il s'engage dès ses 18 ans dans la Marine nationale pour 5 ans le 7 juin 1932 à Toulon comme matelot. Il est nommé sur le navire-école cuirassé "Paris" jusqu'au 1er janvier 1933, date à laquelle il reçoit son diplôme de torpilleur.

Il embarque sur le sous-marin "Marsouin" qui fait partie de la "3e Escadrille des sous-marins" jusqu'au 1 mai 1933 Il est à cette date matelot 1re classe.

Il change de région, il est nommé à la "Flottille des sous-marins de la 4e Région" à Bizerte (Tunisie), le 1er novembre 1935. Il vient de gagner ses galons de quartier-maître le 1er octobre de cette même année. Il fait un séjour de quelques mois au "5e Dépôt des équipages" à Toulon et renouvelle son engagement pour 3 ans le 7 juin 1937.

Pendant cette période il se marie avec Georgette Marguerite Dubreuil le 3 novembre 1937 à Nantes (44).

Il rejoint le 2 avril 1938 le cuirassé "Condorcet  aux Salins d'Hyères, à bord duquel il participe à la formation des officiers torpilleurs. A l'issue de cet embarquement, il est nommé sur le mouilleur de mines "Pluton" le 1 août 1938.

Il devient l'heureux papa d'une fille, Josiane née le 1er décembre 1938. Il arrive à Casablanca le 5 septembre 1939.

Il disparaît lors de l'explosion du mouilleur de mines "Pluton" dans le port de Casablanca le 13 septembre 1939. Il est cité à l'ordre du corps d'armée en ces termes :

"Tombé glorieusement pour la France à son poste de combat".

Après son décès son épouse et sa fille, âgée de 9 mois, quittent Toulon pour vivre à Nantes auprès de la famille maternelle.

Il est inhumé au cimetière de Ben M'sik, à Casablanca (Maroc).

Son nom est inscrit au monument aux morts de Tourrettes-sur-Loup.

Il était Quartier-maître.
Son unité : Pluton
  • Médaille Militaire
  • Croix de Guerre 39-45 avec étoile (s)
  • Citation à l'Ordre du Corps d'Armée
Il est décédé le 13 septembre 1939.
Porté disparu
Son décès est inscrit à la commune de Tourrettes sur Loup (06)
Document portant la mention MPLF : jugement Décès Pluton/1405

Pluton

54

Construit à Lorient en 1931. Le Pluton devant être appelé à servir de transport de troupes, il convenait de débarquer les mines stockées à bord dans des camions attendant le long du quai de Casablanca. Au rapport du cpt de frégate Benac, second du navire, c'est au cours de son désamorçage, qu'une mine a explosé, faisant sauter en chaîne d'autres mines et diverses munitions, éventrant le navire qui a coulé par l'arrière, et dévastant les quais...

Pluton
184361
Chiotasso
Tourrettes-sur-Loup
Alpes-Maritimes (06)
HE
NULL
Il a été décoré : Citation à l'Ordre du Corps d'Armée,Croix de Guerre 39-45 avec étoile (s),Médaille Militaire
jugement Décès Pluton/1405
A 21x27 paysage