Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Pierre Émile Gabriel Kerblat

est né le 24 février 1928 à Bordeaux (Gironde (33))

Il est le fils de Pierre Yves Kerblat et de Guillemot Gabrielle, domicilié à Rouen.

A 19 ans, le 29 septembre 1947, il rejoint le "Centre de formation maritime de Pont-Réant" (Ille-et-Vilaine), puis embarque 3 mois sur le destroyer d’escorte "Somali" avant d’intégrer l’École Navale de Lanvéoc (Finistère) le 17 janvier 1948.

A sa sortie le 1er janvier 1949, il est promu Aspirant de Marine.

Du 1er octobre 1949 au 16 septembre 1950, Pierre Kerblat embarque sur le croiseur "Jeanne d’Arc" école d’application des enseignes de vaisseau. Le même jour, il accède au grade d’enseigne de vaisseau de 2e classe.

C’est à bord du destroyer d’escorte "Touareg" du groupe d’action anti sous-marine de Toulon que Pierre Kerblat accède au grade d’Enseigne de Vaisseau de 1re classe le 1er janvier 1951.

Le 1er février 1951, il rejoint la "Base navale d’Haiphong" (Tonkin), et prend le commandement d’une section de Landind Craft Material "Dinassaut 3" (DNA3) de la Marine au Tonkin.

Par ordre n° 143 EM 3 du 16 septembre 1951, l'enseigne de vaisseau Kerblat reçoit la citation suivante à l'ordre du Corps d'armée :

"Jeune officier, chef de section de LCM. Le 29 mai 1951, lors de l'embuscade rebelle du Song Day, pris violemment à partie, a fait preuve de belles qualités manœuvrières et de réflexion. Resté à découvert pour mieux diriger le feu de ses armes, a été grièvement blessé à son poste de commandement. L'enseigne de vaisseau Kerblat est le symbole du jeune officier conscient de ses responsabilités et de ses devoirs."

Du 13 mai 1951 au 8 mai 1952, Pierre est affecté à la Base navale d’Haiphong "DNA 3", et par décision ministérielle du 18 juin 1952 (JO du 25 juin 1952) Pierre Kerblat reçoit la citation suivante :  

"Jeune officier plein d'ardeur et de ténacité, a su inculquer aux équipages de ses engins une grande valeur militaire. A effectué au cours de onze mois d'embarquement sur les LCM de la DNA 3 plus de cent missions de débarquement, de patrouilles nocturnes et de transport, toujours avec plein succès, connaissant parfaitement le secteur fluvial de la zone Sud. A participé à six opérations combinées, à de nombreux blocages du Fleuve Rouge et du Traly, réussissant sur ce dernier à interrompre un passage important de troupes rebelles par le feu nourri de sa section d'engins. Le 4 janvier 1952, sur le Day, s'est distingué en assurant le passage d'un convoi malgré une embuscade particulièrement dangereuse et le 12 février a brillamment participé au dégagement du poste de Phu Hiou."

Cette citation comporte l'attribution de la Croix de guerre des TOE avec étoile de vermeil.

Cette citation comporte l'attribution de la Croix de guerre des TOE avec palme.

Affecté à la division navale d’Extrême Orient, il embarque sur l’escorteur côtier "Mousquet" du 8 mai 1952 au 14 avril 1953.

Par ordre n° 74 EM 3 / Rec du 4 mai 1953, il a reçu la citation suivante à l'ordre de la Division : "Officier de grande valeur, a participé comme officier en second à toutes les missions de guerre de l'escorteur côtier Mousquet sur les côtes du Centre-Viêt-Nam, Sud-Viêt-Nam et Cambodge du 1er mai 1952 au 15 avril 1953. A contribué grandement au succès des opérations contre la terre engagées par le bâtiment à Tamassou (golfe de Siam), Cumy (Sud-Viêt-Nam), Vinh Hoa, Tam Quan et Degi (Centre-Viêt-Nam). S'est particulièrement distingué le 28 juillet 1952 à la tête des troupes débarquées à Tam Quan, comprenant des groupes de combat du Louang-Prabang et du Mousquet ainsi qu'une forte section de supplétifs. Malgré une forte réaction rebelle et l'explosion à proximité de nombreuses mines et grenades piégées, a réussi à entraîner ses troupes et à occuper le terrain, permettant ainsi la reconnaissance de la lagune et la destruction d'une batellerie importante."

Cette citation comporte l'attribution de la Croix de guerre des TOE avec étoile d'argent. Ensuite, il suit la formation de pilote aéronautique aux Etats-Unis dans les centres de Pensacola (Floride) et de Hutchinson (Kansas).

Il se marie à New York (USA) le 2 juin 1954 avec Jeanne Blancheny, de cette union naît un enfant le 19 avril 1955.

Il obtient son brevet aéronautique et son certificat de pilote d’aéronautique navale le 30 mai 1955. Il est promu Lieutenant de Vaisseau le 1er avril 1956.

Affecté successivement à "l’Escadrille 53S" basée à la "BAN Karouba" et "l’Escadrille 12S" basée à la "BAN Saint-Mandrier", il rejoint la "Flottille 27F" basée à la "BAN Dakar Bal Air" le 1er septembre 1957.

Le lieutenant de vaisseau Kerblat a été nommé chevalier de la légion d’honneur le 16 juin 1956 "pour service exceptionnel de guerre".

Le 23 octobre 1957, un Sunderland V de la flottille 27 F 5 de Dakar, en déplacement à Port-Etienne en Mauritanie, décolle pour un exercice de navigation nocturne.

La mission terminée, l’appareil se présente à l’amerrissage mais touche la mer de manière particulièrement violente. Après deux rebonds, le nez engagé dans l’eau l’hydravion capote. La coque se brise en trois morceaux dont deux coulent rapidement. Seule la voilure retournée flotte encore.

Dans cet accident, sur les onze membres d’équipage, trois seront portés disparus dont le lieutenant de vaisseau Pierre Kerblat. Huit seront recueillis parmi lesquels deux blessés décéderont des suites de leurs blessures.

Son nom est inscrit au Mémorial de l'Aéronautique Navale du cap de la Chèvre (29).

Il était Lieutenant de vaisseau.
Son unité : Flottille 27F
  • Légion d'Honneur (chev.)
  • Croix de Guerre TOE avec étoile
  • Croix de Guerre TOE avec palme
  • Médaille Coloniale - Extrême-orient
  • Citation à l'Ordre de l'Armée
  • Citation à l'Ordre du Corps d'Armée
  • Citation à l'Ordre de la Division
Il est décédé le 23 octobre 1957.
Porté disparu
Son décès est inscrit à la commune de Toulon (83)
Document portant la mention MPLF : Etat signalétique et des services

Flottille 27F

Flottille 27F
184370
Kerblat
Bordeaux
Gironde (33)
HE
NULL
Il a été décoré : Citation à l'Ordre de l'Armée,Citation à l'Ordre de la Division,Citation à l'Ordre du Corps d'Armée,Croix de Guerre TOE avec étoile,Croix de Guerre TOE avec palme,Légion d'Honneur (chev.),Médaille Coloniale - Extrême-orient
Etat signalétique et des services
C 12x17