Frdric Le Mouillour Mmorial national des marins morts pour la France
 
 
 
 

Le nom du marin commence par :

Louis Grall

est né le 09 septembre 1891 à Saint-Pol-de-Léon (Finistère (29))

Louis naît le 9 septembre 1891 en la commune de Saint-Pol-de-Léon. Il est le fils de Jean-François Grall, cultivateur et de Marie Perrine Herry, son épouse, ménagère. Il est le cadet d'une fratrie de 5 enfants. Louis perd son père en 1892, alors qu'il n'avait que 5 mois. Sa mère élève seule ses enfants. Louis passe son enfance au hameau de Penfoul en Saint-Pol-de-Léon où sa mère exerce la profession de cultivatrice. Son frère aîné était décédé en 1884 et sa sœur est décédée en 1899 âgée de 9 ans. Peu scolarisé, Louis exerce la profession d'aide cultivateur. A l'âge de 19 ans, Louis souhaite exercer un autre métier. Il trouve à embarquer en juin 1910 comme matelot à la pêche sur la barque "Fleur" du port de Roscoff. Il est inscrit maritime au quartier de Morlaix.

A 20 ans, Louis est appelé pour faire son service militaire dans la Marine nationale. Il est incorporé le 11 septembre 1911 au "2e Dépôt des équipages de la Flotte" à Brest, comme matelot de 3e classe. Après sa formation militaire à Brest, il embarque en octobre 1911 sur le bâtiment école "Calédonien". En avril 1912, il embarque à Toulon sur le Croiseur école "Châteaurenault" pour suivre le cours de spécialité manœuvrier. En novembre 1912, il embarque sur le contre-torpilleur "Dague" de Lorient en mission en Mer Méditerranée.

Achevé en juin 1912, la "Dague" intègre la "1re Escadrille de contre-torpilleurs de la 1re Armée navale" à Lorient qui rejoint le port de Toulon en août 1912. Le bâtiment assure des missions d'escorte de navire de commerce et des patrouilles en Méditerranée.

En août 1914, la guerre éclate, Louis est maintenu en service.

En février 1915, les contre-torpilleurs "Dague" et "Faulx" sont chargés de convoyer le cargo "Whitbread" chargé de matériel pour le gouvernement monténégrin qu'il doit livrer dans le port d'Antivari (renommé Bar) que le roi Nicolas 1er de Monténégro met à la disposition des Forces Alliées. Les contre-torpilleurs étaient plus spécialement chargés d'assurer le passage du cargo à travers les champs de mines du large et de faciliter son accostage à la jetée du port d'Antivari. Le 24 février 1915 avant le levé de jour le convoi se trouve dans la mer Adriatique et suit l’alignement ordinaire d’entrée Pointe Volovion – Villa du roi de Monténégro, à Antivari.

Le contre-torpilleur "Dague" qui est en tête du convoi a mouillé l'ancre au large de la jetée du port et protège de ses armes le plan d'eau pendant la durée du déchargement du cargo. Une heure plus tard le contre-torpilleur "Dague" saute sur une mine dérivante. Le bâtiment se casse en deux parties et la partie arrière coule rapidement. 38 membres de l'équipage disparaissent en mer, et 56 marins survivants sont recueillis par le contre-torpilleur "Faulx".

Louis Grall fait partie des marins portés disparus.

Un jugement rendu le 9 août 1916 par le Tribunal de Lorient déclare constant le décès des 39 marins disparus du contre-torpilleur "Dague", dont celui de Louis Grall.

Il est cité à l'ordre du régiment en ces termes : "Glorieusement disparu avec son bâtiment lors de la perte du contre-torpilleur "Dague" détruit par une mine, le 24 février 1915".

Son nom est inscrit au monument aux morts de la commune de Saint-Pol-de-Léon.

Une stèle commémorative a été érigée sur le port de Bar au Monténégro pour honorer la mémoire des 38 marins disparus.

Il était matelot.
Son unité : Dague
  • Médaille Militaire
  • Croix de Guerre 14-18 avec étoile (s)
  • Médaille commémorative de la Grande Guerre
  • Citation à l'Ordre du Régiment
Il est décédé le 24 février 1915.
Porté disparu
Son décès est inscrit à la commune de Lorient (56)
Document portant la mention MPLF : Mémoire des hommes

Dague

Contre-Torpilleur-Dague

Le contre-torpilleur "Dague" était l’un des navires les plus rapides de son époque : 35 nœuds. Au début de la première guerre mondiale, il fut engagé en appui des convois maritimes d’approvisionnement de la ville de Bar (qui s’appelait alors Antivari). Le naufrage du contre-torpilleur "Dague" fut la première perte française en Mer Adriatique et l’évèn...

Dague
184384
Grall
Saint-Pol-de-Léon
Finistère (29)
Aucune
NULL
Il a été décoré : Citation à l'Ordre du Régiment,Croix de Guerre 14-18 avec étoile (s),Médaille commémorative de la Grande Guerre,Médaille Militaire
Transcription de décès 1916